M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

ALANIS Vicente
TOMBE PARRAINEE OUI Photo FDLM
NUMERO DE SERVICE 38284642
AGE 22 ans
DATE DE NAISSANCE 1922 TEXAS
ETAT Comté d'Hunt TEXAS
FAMILLE Célibataire
GRADE Private
PROFESSION AVANT INCORPORATION Ouvrier agricole
DATE D'INCORPORATION 30 Octobre 1942 à Dallas TEXAS
BATAILLON 1st Battalion Photo FDLM
REGIMENT 175th Infantry Regiment
DIVISION 29th Infantry Division
Surnom "Blue and Gray"
Devise "29th Let's go!"
DATE DU DECES 18 Juin 1944 Photo FDLM
Cliquez sur la photo
STATUT KIA
LIEU DU DECES Saint Lô
CIMETIERE CIMETIERE AMERICAIN de NORMANDIE Plan
BlocAllée Tombe
G 28 24
DECORATION
Purpl Heart
Photo FDLM
HISTOIRE Photo FDLM Photo FDLM

Formation de base à FORT WALTERS TEXAS en 1942

Formation complémentaire à INDIANTOWN GAP PENNSYLVANIA

Le 6 Juin 1944, la division débarque en Normandie sur Omaha Beach. La première vague, composée du 116th Regimental Combat Team, aborde devant Vierville et les Moulins à 6h30 mais elle est clouée au sol, subissant de très lourdes pertes.

A 7h00, la seconde vague arrive. Comme la précédente, elle progresse lentement et subit de grosses pertes.

Le 7 Juin, la division nettoie les environs de la plage et le secteur de Vierville.

Le 8 Juin, elle atteint la route Isigny-Bayeux. Dans la soirée, elle opère sa jonction avec les troupes britanniques.

Elle progresse ensuite au sud d'Isigny.

Le 11 juin au soir, elle fais sa jonction avec la 101st Airborne Division à Auville sur le Vey.

Du 6 au 13 Juin, la division perd 2 440 hommes, tués, blessés ou disparus.

A partir du 12 Juin, la 29th Infantry Division participe avec le V Corps, dont elle constitue l'aile droite, à l'offensive sur Saint Lo. Mais elle se heurte à une très forte résistance qui l'empêche de progresser.

Le 12 Juin, elle perd 224 hommes dont 66 morts.

Elle parvient finalement à percer le 13 Juin et à franchir l'Elle. Elle reçoit l'ordre de rester sur ses positions puis est rattachée au XIX Corps.

Jusqu'au 30 Juin, elle piétine sans parvenir à percer vers St Lo.

Vicente décèdera durant la bataille de St Lo.


Histoire d'un jour

Photo FDLM

Le 17 juin, à 7h30 le 1er Bataillon est de nouveau parti à l’attaque, avec la Colline 108 comme objectif.

Durant cette avancée le Lieutenant-Colonel George, le Commandant de Régiment, a été gravement blessé par une grenade à main alors qu’il dirigeait une patrouille contre un poste de mitrailleuse ennemi. Une contre-attaque ennemie lancée contre le flanc droit du 1er Bataillon a été battu par le 2nd Bataillon.

Pendant ce temps, le 3e Bataillon attaquait le Sud depuis Amy et a pris la ville de Le Meaune à 11h.

A 22h10 dans la nuit du 17 juin, le 1er Bataillon était à seulement 548 mètres de son objectif, mais a rencontré une résistance tenace.

Des patrouilles ont localisé la position Allemande à ce moment et après la préparation de l’artillerie et du mortier, une attaque a eu lieu et le terrain, que l’ennemi était en train d’organiser, a été occupé au moment où la nuit tombait.

Un pistolet 88mm, un mortier de 150mm, un pistolet 20mm et beaucoup d’équipements divers ont été pris et 15 prisonniers ont été faits.

Sous un feu ennemi continu, une position de défense temporaire a été mise en place pour la nuit.

A 06h20, le matin suivant, tandis que la préparation d’une position de défense était en cours, comme ordonné par la Division, les Allemands livrèrent une solide contre-attaque.

Malgré de nombreuses pertes, incluant le Commandant et Officier en second du Bataillon, le terrain fut tenu, à l’exception d’environ 180 mètres. Finalement, cela fut complètement organisé.

Pendant tout le reste du jour jusqu’à après la tombée de cette nuit, le Bataillon fut complètement isolé par le feu de mortier et d’artillerie ennemi, en contrepoids du régiment. Plusieurs pertes sévères furent à souffrir pendant cette période, mais la position fut maintenue. Pendant la nuit et la matinée du 18-19 juin, le 3e Bataillon releva le 1er et ce dernier fut retiré vers une position moins exposée, immédiatement à l’arrière de la zone défendue.

A ce stade, le résultat des opérations fut que le régiment fut situé sur une extension du point d’avancée le plus éloigné du 1er Bataillon qui se trouvait à 5 km de St Lo, la plus proche approche de cet endroit par n’importe quelle partie de l’ennemi sur trois côtés. Il fut tenu avec succès face à une contre-attaque majeure et plusieurs contre-attaques mineures à partir du 19 juin jusqu’à la fin de la période, pendant laquelle les bataillons furent relocalisés, chacun tenant la partie en avant de la position pendant une portion de temps. Une patrouille active et vigoureuse fut conduite jour et nuit, terminant par développer une photo précise de l’organisation ennemie. La fin de cette période trouve le régiment se défendant avec le 1er et le 3e Bataillons en position en ordre xxxx et le 2nd Bataillon retiré en réserve. La création d’une réserve était devenue possible par une amélioration constante de la défense, en dépit d’un feu continu de mortier et d’artillerie, d’une intensité variable pendant la période entière.


SOURCES INFORMATIONS Clive TIRLEMONT - Livre: 21st Army Group (HEIMDAL)
SOURCE PHOTO Clive TIRLEMONT

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---









-

DATABASE

Photo FDLM

Photo FDLM
ALANIS Vicente
TOMB SPONSORED -- Photo FDLM
ARMY SERIAL NUMBER --
AGE --
DATE OF BIRTH --
STATE --
FAMILY --
RANK --
DATE of ENLISTEMENT --
DUTY --
COMPANY --
BATTALION / FLIGHT --
REGIMENT / SQUADRON --
DIVISION / GROUP --
DATE OF DEATH -- Photo FDLM
Click on the picture
STATUS --
PLACE OF DEATH --
DATA PLAN --
CEMETERY NORMANDY AMERICAN CEMETERY Plan
PlotRowGrave
---- --
DECORATION
- - -
STORY Photo FDLM Photo FDLM
------


Photo FDLM
Photo FDLM
Click on the photo

History day

Photo FDLM

At 0730 on 17 June, the 1st battalion again moved out in the attack with Hill 108 as its objective.

During this advance, Lieutenant Colonel George, the Regimental Commander, was seriously wounded by an enemy hand grenade while leading a patrol against an enemy machine gun position.

At 1045, the battalion was held up by heavy machine gun and machine pistol fire.

An enemy counter-attack, launched against the right flank of the 1st battalion, was beaten off by the 2nd battalion. Meanwhile, the 3rd battalion was attacking South from Amy and captured the town of Le Meaune at 1100.

At 2210 on the night of 17 June, the 1st battalion was only 600 yards from its objective, but encountered determined resistance.

Patrols located the German position about this time and after artillery and mortar preparations, an attack was made and the ground which was being organized by the enemy was occupied just as it became dark.

An 88mm gun, a 150mm mortar, a 20mm gun, and much miscellaneous equipment were captured and 15 prisoners taken. Under continued enemy fire a temporary defensive position was assumed for the night.

At 0620 the following morning, while preparation of a defensive position as ordered by the Division was under way, the Germans delivered a strong counter-attack.

Although many casualties were suffered, including the battalion Commander and Executive Officer, the ground was held with the exception of about 200 yards. This was finally organized completely.

During the entire remainder of the day until after dark that night, the battalion was completely isolated by enemy mortar and artillery fire from the balance of the regiment.

Further severe losses were suffered during this period, but the position was maintained.

During the night and early morning of 18-19 June, the 3rd battalion relieved the first and the latter was withdraw to a less exposed position immediately to the rear of the defended area.

The operations to this point resulted in the regiment being situated in a salient extending to the farthest point of advance of the 1st battalion, which was within 3 miles of St Lo, the closest approach to that place by any part of the enemy on three sides, was successfully held against one major and several minor counter-attacks from 19 June up until the end of the period, during which time the battalions were restated no that each held the foremost part of the position for a portion of the time.

Active and vigorous patrolling was conducted by day and by night, eventually developing an accurate picture of the enemy organization.

The close of this period finds the regiment defending with the 1st battalion and 3rd battalion on the position in the order xxxx and the 2nd battalion withdrawn to reserve. The creation of a reserve had become possible by constant improvement of the defence despite continuous artillery and mortar fire of varying intensity during the entire time.


INFORMATION SOURCES --
PICTURE SOURCE --

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---