M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

Photo Fdlm
SCHENK John Burrel
TOMBE PARRAINEE Photo Fdlm
NUMERO DE SERVICE 20363661
AGE 27 ans
DATE DE NAISSANCE 13 octobre 1916 VIRGINIA
ETAT VIRGINIA
FAMILLE Marié: Ivylyn Camack JORDAN HARDY
GRADE Staff Sergeant
FONCTION Combat Infantryman badge infantryman
PROFESSION AVANT INCORPORATION Gestionnaire de stock dans Magasin
DATE D'INCORPORATION 3 février 1941 Comté de Bedford VIRGINIA
PFC dans la Garde Nationale
COMPAGNIE Company A Photo Fdlm
BATAILLON 1st Battalion
REGIMENT 116th Infantry Regiment
DIVISION 29th Infantry Division
Surnom "Blue and Gray"
Devise "29th Let's go!"
DATE DU DECES 6 juin 1944 Photo Fdlm
Cliquez sur la photo
STATUT KIA
LIEU DU DECES Dog Green, Omaha Beach
DONNEE DE PLAN --
CIMETIERE CIMETIERE PROVISOIRE de St LAURENT - N°3582

BlocAllée TombeD.D. Number
Cimetière Provisoire de St Laurent
Photo FDLMVoir histoire des cimetière provisoire
CIMETIERE AMERICAIN de NORMANDIE Plan

BlocAllée Tombe
I 14 20
DECORATION
Purple Heart
Photo Fdlm
HISTOIRE Photo Fdlm Photo Fdlm

John Schenk, le sergent des communications, n’était pas si optimiste.

Dans une lettre adressée à sa femme Ivylyn juste avant l’invasion, il a noté qu’un de ses cousins était arrivé en Angleterre et dit qu’il savait que la mère du garçon était morte d’inquiétude pour lui. Puis, Schenk écrivit :

"Ce n’est pas le moment de s’inquiéter pour lui, maintenant. Tout ce qui nous sauvera désormais, c’est Dieu, la Chance et un profond trou de renard. Et ce dernier doit être très profond, aussi."

Il a également écrit que dans les semaines juste avant le Jour J, ses cheveux étaient devenus blancs.

Il avait 27 ans.


Je voudrais partager quelques lettres de fêtes écrites par un gars de Bedford à sa merveilleuse femme, Sergent John B. Schenk à Ivylyn Jordan Schenk.

“12 Octobre 42

Ma Lynn Chérie, oh oui, tu as deviné. J’ai juste un petit peu le mal du pays. Pense à tout l’amusement que je rate en étant ici. Quand tu auras cette lettre, ce sera probablement Noël alors j’espère que tu en auras un bon.

Deux des garçons étaient dans ma chambre et ils ont apporté un cake aux fruits avec eux. Nous parlions de ce que nous allions faire en rentrant à la maison et nous avons tous dit que la première chose serait de partir en lune de miel.

Bien sûr, j’ai dû leur raconter la nôtre et ils étaient tous d’accord que c’était mieux que voyager…”


“16 Décembre 1942

7:30P.M.

Ma Lynn Chérie, plus que neuf jours avant Noël et je n’ai pas le moindre esprit de Noël…Je suis invité à un dîner de Noël avec les mêmes personnes avec qui j’ai dîné hier soir. Nous avons vraiment passé un bon moment. Chaque personne avait un pied en argent de chaque côté de son assiette. Quand j’ai terminé mon plat, j’avais utilisé chaque pièce alors je pense que j’en ai fait bon usage...”


24 Décembre, 1942

Angleterre, Ma Lynn Chérie, voici le soir de Noël et je suis à 4000 miles de toi mais mon cœur et mon âme sont avec toi.

Mon amour pour toi augmente chaque jour. Chaque soir et plusieurs fois par jour, je prie pour ton bonheur. Je prie aussi pour une fin rapide à cette stupide guerre et d’après l’allure que prennent les choses, mes prières sont en train d’être exaucées.

Quand je dis « stupide », je le pense. Dis-moi ce qu’on peut gagner avec une guerre. Bien sûr, c’est différent pour nous. Notre liberté était menacée et nous nous battons pour la garder. Je suppose qu’aimer la paix avant tout est la raison pour laquelle je pense que tous les désaccords pourraient s’arranger sans pertes de vies. Il faut des personnes civilisées pour voir ça de cette façon, j’imagine.

J’étais en ville ce matin et les Britanniques, comme les Américains, croient en Noël.

Tout le monde te salue avec un sourire et te souhaite un joyeux Noël.

Des gens comme ça ne pouvaient croire en la guerre. Sur chaque visage souriant, tu pouvais voir que Dieu y était. Ces gens croient en lui, tout comme nous.

Même le prisonnier Allemand a un sourire pour nous. C’est peut-être parce qu’il reçoit plus à manger que d’habitude mais je crois qu’au fond de lui, il est très semblable à toi et moi. Il est forcé de combattre par les menaces d’Hitler. Pour lui, c’est soit se battre, soit mourir de faim. Quoi qu’il en soit, chérie, nous, les Alliés, allons gagner cette guerre. C’est pour toi, que nous nous battons, pas pour nous-mêmes. Nos vies ne valent même pas un billet Confédéré et tu sais par l’Histoire que ça n’a pas beaucoup de valeur.”

“… A en juger cette lettre, tu pourrais penser que j’ai le mal du pays mais vraiment, ce n’est pas le cas. Bon, pas beaucoup, en tous cas. Je donnerais un bras rien que pour te voir et te tenir contre moi et te dire combien je t’aime.

Chérie, tu es tout ce que j’ai alors prend bien soin de toi.

Dieu va bientôt me faire revenir.

Bonne nuit et Joyeux Noël.

Avec tout mon amour, John.”


Photo Fdlm

Ils se sont fait une promesse que tous les jours à 17h, ils penseraient l'un à l'autre


SOURCES INFORMATIONS Clive TIRLEMONT
SOURCE PHOTO Clive TIRLEMONT


Si vous avez des informations sur des soldats que vous aimeriez voir ajoutés, s'il vous plaît me contacter.

Mail

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---









M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

Photo Fdlm
SCHENK John Burrel
TOMB SPONSORED Photo Fdlm
ARMY SERIAL NUMBER 20363661
AGE 27 yo
DATE OF BIRTH Octocber 13, 1916 VIRGINIA
STATE VIRGINIA
FAMILY Maried: Ivylyn Camack JORDAN HARDY
RANK Staff Sergeant
DATE of ENLISTEMENT February 3, 1941 Bedford County VIRGINIA
PFC in the National Guard
DUTY Combat Infantryman badge infantryman
COMPAGNIE Company A Photo Fdlm
BATAILLON 1st Battalion
REGIMENT 116th Infantry Regiment
DIVISION 29th Infantry Division
Surnom "Blue and Gray"
Devise "29th Let's go!"
DATE OF DEATH June 6, 1944 Photo Fdlm
Click on the picture
STATUS KIA
PLACE OF DEATH Dog Green, Omaha Beach
CEMETERY NORMANDY AMERICAN CEMETERY Plan
PlotRowGrave
I14 20
DECORATION
Purple Heart
Photo Fdlm
STORY Photo Fdlm Photo Fdlm

John Schenk, the communications sergeant, was not so optimistic. In a letter to his wife Ivylyn just before the invasion, he noted that one of his cousins had arrived in England and said he knew the man's mother was worried to death about him. Then Schenk wrote:

"This is no time to worry about him now. All that will save us now is God, Luck and a deep foxhole. And the latter must be plenty deep too."

He also wrote that in the weeks just before D-Day his hair had turned white.

He was 27.


I would like to share a few holiday letters written by a Bedford Boy to his lovely wife, Sergeant John B. Schenk to Ivylyn Jordan Schenk.

“October 12, 42

My Darling Lynn, Oh yes you guessed it. I am just a little homesick. Just think what fun I am missing by being over here. When you get this letter it probably will be Xmas so here is hoping you have a most pleasant one. Two of the boys were just in my room and brought a fruit cake with them. We were discussing what we were going to do when we get home and we all said the first thing would be to go on a honeymoon.

Of course I had to tell them about ours and they agreed it was much better than traveling…”


“December 16, 1942

7:30P.M.

My Darling Lynn, Here it is nine days till Xmas and I haven’t got a bit of Xmas spirit… I am invited to have Xmas dinner with the same people I had dinner with last nite. We did have a real nice time. Each person had a foot of silver on each side of his plate. When I finished the meal I had used every piece so I think I did a good job of it...”


December 24, 1942

England

My Darling Lynn

Here tis Xmas Eve and I am 4000 miles away from you but my heart and soul are with you. My love for you is increasing each day. Every night and many times during the day I am praying for your happiness. Also I pray for a quick end to this foolish war and by the looks of things my prayers are being answered. When I say foolish I mean foolish. Tell me what can one gain by war. Of course it is different with us. Our freedom was endangered and we are fighting to keep it. I guess I am first a lover of peace is the reason I think all disagreements could be settled without the loss of lives. It takes civilized people to see it that way I guess. I was in town this A.M. and the British just like the Americans believe in Xmas. Everyone greets you with a smile and wishes you a merry Xmas. People like that couldn’t believe in war. On every smiling face you could see that God was there. These people believe in him just as we do. Even the war worn German prisoner has a smile for us. It may be that he is getting more to eat than usual but I think down deep in his heart he is much like you and I. He is forced into battle by Hitler’s threats. For him it is either fight or starve. Anyway darling we, the allies are going to win this war. It is you we are fighting for not ourselves. Our lives are not worth the value of a Confederate bill and you know from history that isn’t worth much.”

“… Judging from this letter you would think I was home sick but really I am not. Well not very much any way. I would give an arm just to see you and hold you close and tell you how much I love you. Darling you are all I have so take good care of yourself.

God will bring me back to soon.

Good nite and a Merry Christmas.

All My Love, John.”


Photo Fdlm

They made a promise that every day at 17h, they think of one another


INFORMATION SOURCE Clive TIRLEMONT
PICTURE SOURCE Clive TIRLEMONT
TRANSLATION BY Nathalie

LEXIQUE-LEXICON



If you have information about the soldier you would like to see added please contact me.

Mail




CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---