M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

Photo Fdlm
SIMONETTI John R
TOMBE PARRAINEE NON Photo Fdlm
NUMERO DE SERVICE 32021788
AGE 26 ans
DATE DE NAISSANCE 24 Mai 1918 NEW YORK
ETAT Comté du Queens NEW YORK
FAMILLE
GRADE Staff Sergeant
DATE D'INCORPORATION 20 Février 1941 Jamaica NEW YORK
COMPAGNIE Company G Photo Fdlm
BATAILLON 2nd Battalion
REGIMENT 9th Infantry Regiment
DIVISION 2nd Infantry Division
DATE DU DECES 16 Juin 1944 Photo Fdlm
Cliquez sur la photo
STATUT KIA
LIEU DU DECES St Germain d'Elle
CIMETIERE CIMETIERE AMERICAIN de NORMANDIE Plan
Mur des Disparus
CIMETIERE MILITAIRE d'ARLINGTON
Le 24 Octobre 2010
DECORATION
Purple Heart
Bronze Star avec OLC
Photo Fdlm
Photo Fdlm
HISTOIRE Photo Fdlm Photo Fdlm

Le 16 Juin 1944, le Sergeant John SIMONETTI est engagé dans la bataille de St Germain d'Elle.

plan de St Germain d elle

Juste après avoir lancé une grenade avec son fusil sur un nid de mitrailleuse, il est mortellement blessé par le tir d'un sniper qui se trouvait dans le clocher de l église ou dans la laiterie de St Germain d'Elle.

John fut touché à la gorge.

Son corps n'a jamais été retrouvé d'ou son inscription sur les tablets of missing.

En mai 2009 son corps est exhumé par un grue qui travaillait en vue de la mise en place de canalisation.

Le 10 Novembre 2009 son corps est identifié et le 24 Octobre 2010 sa dépouille est enterré au cimetière militaire d'Arlington avec les honneurs militaires.

Marilyn DUELL (cousine de John) recoit le drapeau américain par le major général Mike TUCKER Commandant la 2nd Infantry Division.

Ces dog tags on été retrouvé et un test adn confirma son identité.

dog tags de John SIMONETTI

Photo que JOHN envoya à sa famille lors de son passage en angleterre il a juste écrit LOVE JOHN

Le document annoncant son décès a été mis avec cette photo par sa famille

Son neveu Peter SALERNO avec les médailles de John

Pendant 65 ans sa famille n'a jamais cessé de chercher John allant jusqu'à faire des voyages à St Germain d'Elle.

Il était difficile de savoir ou était la dépouille de John car le village a été pris repris cinq fois par les forces américaines. Deux membres de son unité ont été témoin du décès de John. Ils témoignèrent mais n'avaient pas la même version, pour l'un John fut évacué vers l'arrière et pour l'autre impossible de récupérer le corps au vue de l'activité ennemi.

En 1950 une commission de l'armée fit une enquête et le déclara "Missing in Action".

A la fin de la guerre environ 74 000 soldats américains n'ont jamais été retrouvé ou identifié.

Après la bataille de St Germain d'elle les habitants enterrèrent les soldats des deux camps avec plus ou moins de soins. Certains identifiaient grâce à leurs plaques d'identification, parfois un soldats américains se retrouvait enterré avec un soldat allemand.


Pour notre famille de Saint-Germain d'Elle:

Au nom de toute la famille Simonetti, je tiens à exprimer à la population de Saint Germain d'Elle notre plus grande gratitude et notre estime pour vos efforts continus pour préserver et honorer la mémoire de notre cher oncle, John Simonetti.

Il est important pour moi d'essayer d'exprimer de manière adéquate à l'ensemble des citoyens de votre chère ville, à quel point notre famille a été émue par votre dévouement pour son sacrifice.

Staff Sgt. John Simonetti était un véritable héros américain qui a combattu bravement avec ses collègues et vos citoyens pour préserver les principes de liberté et d'indépendance. Des milliers de braves soldats ont donné leur vie au cours de la célèbre bataille de Normandie.

Bien que John n'est que l'un de ces grands hommes, nous sommes si fiers de ce que John peut représenter pour tous les habitants de Saint-Germain d'Elle.

L'histoire de John est simple mais il est le reflet de l'histoire de la vie de tant de héros qui ont donné leur vie il y a 69 ans.

Il était le fils de parents immigrés qui sont venus aux États-Unis au début du 20e siècle.

Ils ont eu les mêmes rêves que nous avons tous: pour adorer leur Dieu, de travailler dur, d'élever une famille et d'œuvrer pour une vie meilleure pour leur famille. John a fait tout bien, y compris le bénévolat pour se battre pour la cause de la liberté.

Malheureusement, sa vie a été écourtée. Pendant toutes les années que son corps reposait caché dans la terre de Saint Germain d'Elle, notre famille avait une plaie ouverte. Sa mère est morte croyant qu'il reviendrait un jour chez ses frères et sœurs, y compris ma mère, jamais tout à fait remis de sa mort alors qu'il était si chère.

Miraculeusement, cependant, ses neveux et nièces ont finalement pu célébrer la découverte de son corps d'une manière que personne n'aurait jamais pu imaginer.

110 de ses 200 descendants directs ont pu assister à son enterrement au cimetière national d'Arlington.

Ce qui a rendu cette fête encore plus incroyablement spécial, c'est que Marc et Guy se sont rendus à Washington DC pour honorer John et notre famille par leur présence lors de ce merveilleux événement. Ensuite, belle et sincère acte de votre ville que de mettre en place ce mémorial pour notre oncle, ce qui nous a donné une incroyable expérience de plus qui continue à nous toucher profondément chaque jour.

Notre famille est tellement fier de vos efforts pour préserver la mémoire de John et nous avons partagé l'histoire de votre respect et votre dévouement avec tant de nos amis et collègues aux Etats-Unis.

John n'a jamais eu sa propre famille, mais d'une manière étonnante, tout le monde à Saint Germain d'Elle est devenue sa famille.

Et maintenant, les gens de Saint Germain d'Elle sont toujours une partie de notre famille et nous seront toujours reconnaissants pour leur gentillesse.

A travers les événements tragiques de sa mort et les événements miraculeux de sa découverte, nous avons établi un lien formidable comme un pont au-dessus de l'océan Atlantique et qui se termine dans tous nos cœurs.

L'année prochaine sera le 70e anniversaire de la mort de John et nous ferons tous les efforts pour être avec vos citoyens pour vous exprimer notre gratitude en personne. En ce jour spécial, et chaque jour, que Dieu bénisse l'âme de sergent John Simonetti et que Dieu bénisse le peuple de Saint Germain d'Elle.

Fred Salerno


Photo Fdlm
Photo Fdlm
Le Staff Sergeant John R SIMONETTI en 1936 en "Baldy"
Photo Fdlm
En formation

SOURCES INFORMATIONS Fred SALERNO - Clive TIRLEMONT
SOURCE PHOTO Fred SALERNO - Clive TIRLEMONT - Frédéric LAVERNHE


Si vous avez des informations sur des soldats que vous aimeriez voir ajoutés, s'il vous plaît me contacter.

Mail

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---









M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

Photo Fdlm
SIMONETTI John R
TOMB SPONSORED NO Photo Fdlm
ARMY SERIAL NUMBER 32021788
AGE 26 yo
DATE OF BIRTH May 24, 1918 NEW YORK
STATE Queens County NEW YORK
FAMILY
RANK Staff Sergeant
DATE of ENLISTEMENT February 20, 1941 Jamaica NEW YORK
COMPANY Company G Photo Fdlm
BATTALION 2nd Battalion
REGIMENT 9th Infantry Regiment
DIVISION 2nd Infantry Division
DATE OF DEATH June 16, 1944 Photo Fdlm
Click on the picture
STATUS KIA
PLACE OF DEATH St Germain d'Elle
CIMETIERE NORMANDY AMERICAN CEMETERY Plan
Wall of Missing
ARLINGTON AMERICAN CEMETERY
October 24, 2010
DECORATION
Purple Heart
Bronze Star avec OLC
Photo Fdlm
Photo Fdlm
STORY Photo Fdlm Photo Fdlm

On June 16, 1944, Sargeant John SIMONETTI got engaged into the St Germain d’ Elle battle.

plan de St Germain d elle

Right after throwing a grenade with his gun to a machine-gun nest, he is mortally injured by the shot of a sniper who was in the church bell towe or in the St Germain d’Elle milk factory.

John was hit in the throat.

His body has never been found, which explains his inscription on the tablets of missing.

In May 2009, his body is exhumed by a crane that was working for the canalization setting.

On November 10, 2009, his body is identified and on October 24, 2010, his remains are buried at the Arlington Military Cemetery with the military honors.

Marilyn DUELL (John’s cousin) receives the American flag from Major General Mike TUCKER who commanded the 2nd Infantry Division.

These dog tags were confirmed and a DNA test confirmed his identity.

dog tags de John SIMONETTI

Picture sent by John during his transition in England. He simply wrote LOVE JOHN

The document announcing his death was added to this picture by his family.

His nephew Peter SALERNO with John’s medals.

For 65 years, his family never stopped looking for John, travelling actually to St Germain d'Elle.

It was difficult to know where John’s remains were, because the village was taken five times by the American forces. Two members of his unit witnessed John’s death.

They testified but they didn’t have the same version. For one of them, John was evacuated and for the other, it was impossible to take the body back, due to the enemy activity.

In 1950 an Army Comission made an investigation and declared him "Missing in Action".

At the end of the war, about 74 000 American servicemen have never been found or identified.

After St Germain d’Elle battle, the inhabitants buried soldiers from both camps more or less carefully. Some of them identified the soldiers thanks to their identification tags, sometimes an American soldier was buried with a German soldier.


To our Saint Germain d'Elle Family:

On behalf of the entire Simonetti family, I want to express to the people of Saint Germain d’Elle our utmost gratitude and appreciation for your continued efforts to preserve and honor the memory of our dear uncle, John Simonetti.

It is important for me to try to adequately express to the citizenry of your dear town, just how deeply our family has been moved by your dedication to his sacrifice. Staff Sgt. John Simonetti was a true American hero who fought bravely along with his colleagues and your citizens to preserve the principles of liberty and self-rule.

Thousands of brave soldiers gave their lives during the famous battle of Normandy. Although John is but one of those great men, we are so proud that John can represent all of them to the people of Saint Germain d’Elle.

John’s story is a simple one but it is reflective of the life stories of so many of the heroes that gave their lives 69 years ago. He was the son of immigrant parents who came to the United States at the turn of the 20th century.

They had the same dreams we all have: to worship their own God, to work hard, to raise a family and to strive for a better life for their family.

John did everything right, including volunteering to fight for the cause of liberty. Unfortunately, his life was cut short.

During all the years that his body laid hidden in the earth of Saint Germain d’Elle, our family had an open wound. His mother died believing he would return home one day and his siblings, including my mother, never quite got over his death as he was so dear to them. Miraculously though, his nieces and nephews were finally able to celebrate the discovery of his body in a way that no one could ever have imagined.

110 of his 200 direct living decedents were able to attend his interment at Arlington National Cemetery.

What made this celebration even more unbelievably special, was that Marc and Guy traveled to Washington DC to honor John and our family with their presence at that wonderful event. Then your town’s beautiful and heartfelt act of establishing this memorial to our uncle gave us one more unbelievable experience that continues to touch us deeply every day.

Our family is so proud of your efforts to preserve John’s memory and we have shared the story of your reverence and dedication with so many of our friends and colleagues here in the U.S. John never had a family of his own, but in an amazing way, everyone in Saint Germain d’Elle has become his family.

And now the people of Saint Germain d’Elle are forever a part of our family and we will forever be grateful for their kindness. Through the tragic events of his death and the miraculous events of his recovery, we have forged a tremendous bond that bridges the Atlantic Ocean and ends in all of our hearts.

Next year will be the 70th anniversary of John’s death and we will make every effort to be with your citizens to express our gratitude in person.

On this special day and every day, may God bless the soul of Staff Sgt. John Simonetti and may God bless the people of Saint Germain d’Elle.

Kindest regards,

Fred Salerno



Photo Fdlm
Photo Fdlm
Staff Sergeant John R SIMONETTI in 1936 "Baldy"
Photo Fdlm
Training

INFORMATION SOURCE Fred SALERNO - Clive TIRLEMONT
PICTURE SOURCE Fred SALERNO - Clive TIRLEMONT - Frédéric LAVERNHE
TRANSLATION BY Nathalie AHUES

LEXIQUE-LEXICON



If you have information about the soldier you would like to see added please contact me.

Mail




CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---