M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

ATKINSON John Lee Jr
« Jack »
TOMBE PARRAINEE OUI
NUMERO DE SERVICE 33099195
AGE 36 ans
DATE DE NAISSANCE 18 Juillet 1918 Pineville, Comté de Bucks, PENNSYLANIA
ETAT PENNSYLANIA
FAMILLE Parents :John Lee & Elsie W Earl ATKINSON
Marié à: Doris Marie Beidler Cochran
GRADE Tech 5
PROFESSION AVANT INCORPORATION Acteur
DATE D'INCORPORATION 12 Août 1941 Fort George G Meade Maryland
REGIMENT 301st Infantry Regiment
DIVISION 94th Infantry Division
DATE DU DECES 2 octobre 1944
Cliquez sur la photo
STATUT KIA
LIEU DU DECES Kerdudal (Nord de Guidel) Morbihan
CIMETIERE CIMETIERE AMERICAIN de St JAMESPlan
BlocAllée Tombe
N 5 5
DECORATION
Sylver Star Purple Heart
HISTOIRE

John Lee Atkinson est né le 18 juillet 1918 à Pineville, Bucks County, Pennsylvania USA.

Il a été élevé à Hatboro, Comté de Montgomery, PA.

Il était le seul enfant de John L. Atkinson Sr et de Elsie Earl Atkinson.

Il était diplômé du Lycée de Hatboro, il a passé deux années au Bloomsburg State Teachers College.

Bloomsburg State Teachers College

Avant sa date d’engagement au mois d’août 1941, il était au Stroudsburg Teachers College et était acteur dans le civil.

Stroudsburg Teachers College

Il a épousé Doris Marie Beidler Cochran, diplômé (1er de sa classe ) Infirmière Anesthésiste au Mémorial Hospital Nursing School d’abington.

Elle c’est remarié après la mort de John Lee Atkinson et a eu deux enfants.

Elle adorait les animaux dont « Sophie » son chat.


Récit de l’accrochage du 2 octobre 1944

Le 2 octobre 1944, une grosse patrouille de la 3rd Platoon de la Company K du 301st Infantry regiment est envoyé vers les lignes allemandes de la Poche de Lorient.

Accompagné par 3 FFI, le sous-lieutenant Pierre Olivier et les soldats Alfred Le Garff et Charles Davoust, 51 américains commandés par le 2nd Lieutenant David Devonald se dirigent vers le village de Kredudal au Nord de Guidel, localité qui se trouve à l’intérieur des lignes allemandes. Des renseignements qui ont été fournis par un fermier français signalent que plusieurs soldats allemands sont prêts à déserter….

Une autre source raconte que cette information aurait été fournie par un homme originaire de Moëlan-sur-Mer et parlant Breton, portant à ce moment l’uniforme allemand….

A 12h55, l’éclaireur Pfc Thomas f. Richards ( St-James G-2-1 ) est mortellement atteint par une balle, puis toute la patrouille est prise dans une embuscade allemande menée par des troupes bien plus importantes. Les Américains et les Français essuient un tir nourri combinant artillerie et armes légères venant des hauteurs environnantes. Le sous lieutenant français Olivier est blessé à la jambe ainsi que de nombreux américains..

Malgré l’envoi de renfort, la patrouille reste isolé.. Les combattants sont si proches les uns des autres que l’artillerie américaine ne peut agir pleinement, elles fait cependant des dégâts importants dans les rangs des allemands.

Tombe de Frank F ROWE

Le chef de patrouille américain est gravement blessé à la tête par un éclat d’obus de mortier. Il a cependant le temps, avant de perdre connaissance, de donner à son second le Sergeant Ames Harrington, l’autorisation de se rendre s’il juge la situation désespérée.

Le combat dure 5 heures et quand la patrouille à court de munitions, le Sgt Harrington décide de faire cesser-le feu et de se rendre.

Le Caporal John Lee Atkinson mis sa baïonnette sur son fusil ouvrir son bandage blanc qu’il enroula autour de sa baïonnette et avança en avant.

Ce fut une erreur fatale, il fut coupé en deux par une rafale de mitrailleuse et mourut sur le coup. Témoignage de son ami le Pfc Harry GLIXON.

C’est la fin, sur 51 américains, 5 sont morts et 26 ont été blessés. Seuls deux ont réussi à s’échapper, les autres sont faits prisonniers avec les trois Français.

Le rapport d’activité du XXVème corps allemand du lendemain précisera pour les pertes allemandes un bilan de 8 tués, 8 disparus et 9 blessés.

Amenés dans les lignes allemandes, les Américains faits prisonniers passe devant les corps des Allemands qui sont morts au combat et s'attendent au pire…en fait ils seront félicités pour leur ardeur au combat!

Carte Bataille de Lorient

Le Journal Kurz-Nachrichten de la garnison allemande encerclé à Lorient consacrera d’ailleurs presque une page entière à cette embuscade où la férocité et la ténacité de ces combattants américains sera reconnue ainsi que l’efficacité de leur artillerie.

Autre soldat tombé le 2 octobre et reposant au Brittant American Cemetery: Sgt Frank F ROWE ( K-15-14 )

Tombe de Frank F ROWE


Histoire du 94th

La Division est originaire de Fort Custer à Battle Creek, Michigan.

Elle est activé le 15 septembre 1942, suis une formation de base en novembre au Camp Phillips Kansas, accomplies des manoeuvres en Août 1943 à Gallatin, Tennessee et une formation complémentaire le 22 novembre 1943, à Camp McCain, Mississippi.

La Division embarque à bord du « Quenn Elisabeth » pour l’Europe à New-York City le 6 Août 1944, elle débarquée à Greenock en Ecosse le 12 Août 1944, ré-embarque pour la France le 3 septembre 1944 de Southampton, Angleterre.

La 94th Division d’Infanterie débarque en Normandie à Utah Beach ( D-Day + 94 ) le 8 septembre 1944 [ d’autre récit combat indique que la Division débarque à partir du 3 septembre].

Les régiments de la 94th Infantry Divisionf font route vers le Sud de la Bretagne.

Le 301st Infantry Regiment arrive face à la Poche de Lorient le 9 septembre et commence à remplacer la 6th Armored Division.

Ses trois bataillons s’installent entre les rivières de la Laïta à l’Ouest et du Blavet à l’Est, sur une ligne au Sud de Quimperlé, Pont-Scorff, Hennebont et Nostang.

Le 16 Sepembre, les 3 batillons du 302nd Infantry Regiment viennent renforcer le dispositif américain dans ce secteur, ce qui permettra de placer en permanence un bataillon en réserve sur les arrières des lignes.

La Zone de combat de la Division est étendue à la Poche de Saint-Nazaire le 15 septembre. Deux jours plus tard, le 376th Infantry Regiment de la 94th ID remplace la 83rd Infantry Division dans ce secteur.

Sur le front de la Poche de St-Nazaire, les 3 bataillons de ce régiment tiennent un front de 35 km. Les lignes s’étendent entre le Temple de Bretagne au Sud, Fay de Bretagne et Blain, Jusqu’au nœud routier de la forêt de Gâvres au Nord.

La 94th avance ses positions par rapport à la 83rd,ce qui permet de placer les tois villages énumérés précédemment bien à l’intérieur des lignes. Enfin, le 21 septembre, la division reçoit l’ordre d’étendre sa zone de surveillance le long de la Loire au flanc sud des IXe et IIIe armées américaines, de Quimper à Auxerre, à l’Est d’Orléans!

Elle détache le 15th groupe de cavalerie de reconnaisssance à cette mission de surveillance d’un territoire déjà libéré afin d’éviter des infiltrations allemandes venant du Sud de la Loire.

Le secteur de surveillance confié à la 94th Division est ainsi divisé en 3 zones: La Poche de Lorient, celle de Saint-Nazaire et la Loire.

Son commandant le Major General Harry Malony à reçu des ordres stricts de l’état major américain: l’infantry ne doit pas entreprendre de grande action offensive et l’artillerie doit économiser ses munitions.

Le Général décide alors de mettre l’accent sur des patrouilles combinées avec l’artillerie.

SOURCES INFORMATIONS Jean Francois PELLOUAIS
SOURCE PHOTO Jean Francois PELLOUAIS - Frédéric LAVERNHE

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---









M
EMOIRE
EMORY
&
D
ATA
Photo FDLM

ATKINSON John Lee Jr
« Jack »
TOMB SPONSORED --
ARMY SERIAL NUMBER --
AGE --
DATE OF BIRTH --
STATE --
FAMILY --
RANK --
DATE of ENLISTEMENT --
DUTY --
COMPANY --
BATTALION / FLIGHT --
REGIMENT / SQUADRON --
DIVISION / GROUP --
DATE OF DEATH --
Click on the picture
STATUS --
PLACE OF DEATH --
DATA PLAN --
CEMETERY NORMANDY AMERICAN CEMETERY Plan
PlotRowGrave
---- --
DECORATION
- - -
STORY
------


Click on the photo

INFORMATION SOURCES --
PICTURE SOURCE --

LEXIQUE-LEXICON



CONCEPTEUR: Frederic
CHERCHEUR : Stephanie - Clemence - Bruno - Jean Marc - Patty - Wendy - Jean Francois - Clive
TRADUCTEUR : Marie Therese - Arlette - Nathalie - Patrick

Coopyright "Memoires - Data"2014 - 2016
Tous droits reserves, Site optimisee en 1366 x 800

Site ecrit en HTML, CSS et PHP
Numero de SIRET : ---