William A. ANDERSEN

 

anderson william a
NUMERO DE SERVICE20010079
AGE22 ans
DATE DE NAISSANCE8 Décembre 1921
ETATHAWAII
FAMILLE

Grand-parent : Hans & Amelia Andersen
Parent : Wilhelm A.  &  Margaret Jean Nisbet

GRADEFirst Sergeant
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATION HI
DATE D'INCORPORATION12 Février 1940
COMPANY BATTALION Company H 2e Battalion
REGIMENT  120th Infantry Regiment
DIVISION  30th Infantry Division
DATE DU DECES

 16 Juillet 1944

anderson william a tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECES 
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
J2025
DECORATION

Purple Heart

World War II Victory Medal 

Combat Infantryman Badge

Photo FDLM

victory medal

combat infantryman badge

 

 

us army div 30 120ri
HISTOIRE
 anderson william a tombe1 

Histoire familiale à Hawaii

Les grands-parents du premier sergent William A. Andersen, Hans et Amelia Andersen, ont émigré aux îles Hawaï de Norvège en 1881. Hans a travaillé dans une plantation de caoutchouc de Maui avant de déménager avec sa famille à Oahu au début des années 1900 .


Wilhelm A. Andersen, père du sergent William A. Andersen Jr., a servi dans la garde territoriale d'Hawaï en tant qu'officier. A la fin de 1917 il a été envoyé à Norfolk, en Virginie, pour monter à bord d'un navire à destination de l'Europe. Cependant, avant l'arrivée du navire en Europe, la nouvelle est arrivée à la fin de la Première Guerre mondiale. Le 26 octobre 1920, Wilhelm Andersen, Sr. s'est marié à Honolulu avec une infirmière de l'armée de la Première Guerre mondiale Margaret Jean Nisbet originaire du Minnesota,
Le 8 décembre 1921, ils ont eu leur premier et unique enfant, William A. Andersen, Jr. Bien que la famille ait vécu à Kaimuki, Andersen, Jr. a passé beaucoup de temps avec sa famille sur la côte nord d'Oahu. Il a également voyagé fréquemment avec sa famille, y compris un voyage avec sa mère pour rendre visite à ses proches au Canada.


Années scolaires

William Jr. a fréquenté l'école Aliiolani et le lycée Roosevelt à Honolulu. Il a participé à plusieurs clubs scolaires et équipes sportives. Il a joué pour l'équipe de football Varsity et est passé au rang de lieutenant dans le groupe. Il a servi comme membre de la haute cour de l’école lors de sa dernière année, décidant des cas de mauvaise conduite des étudiants, mais il a également trouvé un débouché pour son côté plus léger avec l’école Glee Club.

Le 12 février 1940, alors qu'il était encore à l'école, il s'est enrôlé dans la garde nationale de l'armée d'Hawaï. Parallèlement, il a également suivi un apprentissage à l'American Can Company. En 1940, William est diplômé du lycée Roosevelt.

anderson william a 1

William à la pêche en 1932

anderson william a2


annuaire du lycée Téodore Roosevelt à Honolulu Hawaii 1940

Le 15 octobre 1940, le président Roosevelt a nationalisé la garde nationale de l’armée d’Hawaï avant l’entrée de l’Amérique dans la guerre. Il se composait de deux régiments, le 298 e et le 299 e régiments d' infanterie, dont le premier a été commandé par le colonel Wilhelm A. Andersen, Sr. Le 298 e régiment d' infanterie formé et exploité à Schofield Barracks sur Oahu.

Bombardement de Pearl Harbor

Le 7 décembre 1941, les Japonais lancent une attaque surprise contre Oahu. En quelques heures, 2 403 Américains ont été tués, 18 navires ont coulé et des centaines d’avions ont été détruits. La Seconde Guerre mondiale a atteint les côtes américaines.
Peu après l'attaque, le lieutenant-général Walter Short a été installé en tant que gouverneur militaire et la loi martiale est tombée sur les îles. Au début, les militaires et les civils étaient très inquiets de savoir si les Japonais reviendraient, peut-être avec une force d’invasion. La population vivait sous la peur constante. Des protocoles d'interdiction ont été appliqués la nuit et des soldats ont patrouillé dans les rues.
Les militaires ont cherché à fortifier les îles en cas d'une autre attaque. Près de 250 abris anti-aériens publics ont été construits. Des civils ont creusé des tranchées défensives et installé des barbelés.
Les libertés civiles ont également été supprimées, notamment la liberté de la presse, le droit à un procès avec jury et les protections du quatrième amendement contre les perquisitions et les saisies illégales. Contrairement à d'autres régions du pays, la plupart des Américains d'origine japonaise originaires d'Hawaï n'étaient pas internés parce qu'ils étaient tout simplement trop nombreux.
Alors que l'effort de guerre dans le Pacifique s'intensifiait, des milliers de soldats américains, de marines et de marins traversaient les îles hawaïennes pour se rendre au théâtre du Pacifique.


La garde nationale d'Hawaï en 1942

De nombreux soldats de la garde nationale de l'armée d'Hawaï ont été envoyés dans différentes divisions, tandis que ceux de descendance japonaise ont été regroupés dans le 100 e bataillon d'infanterie.

298e Régiment de la Garde Nationale de l'armée Hawaii 

William A. Andersen, Jr. enrôlé dans la Garde nationale armée Hawaii le 12 Février 1940, qui a été fédéralisation le 15 Octobre William est formé à Schofield Barracks à Oahu centrale avec son père comme son commandant officier.

Il était un soldat modèle mais qui s’amusait aussi. En novembre 1940, il a été promu sergent et quelques mois plus tard, il a diverti certains de ses camarades avec ses talents de chanteur et de metteur en scène lors d’un spectacle. Sur ses dossiers d’enrôlement, il faisait référence à son métier antérieur.

Le 7 décembre 1941, lui et ses camarades ont été témoins de l'attaque de Pearl Harbor pendant qu'ils étaient affectés à la défense de la côte au vent d'Oahu.

Se joindre à la 30e Division d'Infanterie 

William a été affecté à la 30 e division d' infanterie, 120 e Régiment, 2 e Bataillon, Compagnie H pendant toute la durée de la guerre. Il a été transféré d'Hawaï à Camp Blanding, en Floride, pour rejoindre sa nouvelle unité. Bien que composé à l’origine de troupes de la Garde nationale des Carolines, après le déclenchement de la guerre, nombre de ses hommes et de ses officiers étaient affectés à de nouvelles divisions formées pour l’effort de guerre. Par conséquent, William faisait partie de l’infusion d’hommes envoyés pour remplacer ces pertes.

Pendant ce temps, il s'est entraîné à Fort Benning, en Géorgie; Camp Forrest, Tennessee; et Camp Atterbury, Indiana.

Partir pour l'Europe 

Le 12 février 1944, la 30 e division d'infanterie a quitté Boston. Le 120 e régiment partit sur le SS Argentine. William est arrivé à Glasgow, en Écosse, le 22 février et a été transporté vers le sud vers les terrains d'entraînement de Bognor Regis, en Angleterre. La 30 e division d’infanterie s’entraînait ici pour l’opération Overlord jusqu’au 3 avril 1944, date à laquelle elle s’est déplacée au nord d’Aylesbury et de Great Missenden. En juin, ils ont déménagé à nouveau à Southampton avant de traverser la Manche.

Les combats en Normandie 

La 30 e division d'infanterie est arrivée en Normandie dans la soirée du 13 juin. L'unité s'est engagée à capturer des villes à l'intérieur de la tête de pont. Le progrès était ralenti par la présence des immenses haies connues sous le nom de Bocage. Ils consistaient en un monticule de terre (généralement trois pieds de haut), des arbres et des arbustes. Le Bocage était utilisé pour séparer des parcelles de terrain, mais les Allemands trouvèrent qu'il leur permettait également de dissimuler des tanks, des unités d'artillerie et des unités d'infanterie.

La 30 e division d'infanterie a joué un rôle crucial dans la prise de Saint-Jean-de-Daye. Ils ont attaqué de l'autre côté de la rivière Vire le 7 juillet, alors que le 120 e régiment de William avançait sur le canal de Vire en début d'après-midi. Le 120 e régiment est confronté à une forte résistance de la part des défenseurs allemands, mais les Américains sont sortis avec succès et bientôt, Saint-Jean-de-Daye a été capturé par les forces américaines. Malgré une contre-attaque allemande, les troupes américaines ont tenu bon.

 

Mouvement vers Saint-Lô 

Le 30 juillet, la 30 e division d'infanterie s'achemine vers l'autoroute Saint-Lô-Perier. Le lendemain, le 120 e régiment sera l'élément principal de l'avancée de la division le long de la route Saint-Lô-Carentan. Le 2 e bataillon de Wiiliam a avancé du côté gauche de la route à 10 h le 16 juillet. L'unité a rencontré des tirs d'artillerie importants ainsi que des blindés allemands. Plus tard dans la journée, William a mené son entreprise dans une rue le long de la route et a été tué par des tirs de tireurs d’élite près de Pont-Hébert.

Peu de temps après sa mort, la 30 e division d'infanterie jouera un rôle clé dans l'opération Cobra. Sous le commandement du lieutenant-général Omar Bradley, ils ont passé Saint-Lô au sud jusqu'à Avranches pour faciliter la sortie de la région normande.

anderson william a lettre

Lettre sur la mort de William le 03 /01/45

Dans une correspondance avec l'armée, le colonel Wilhelm A. Andersen et son épouse ont demandé des informations sur les circonstances de la mort de leur fils. Après la guerre, Andersen, Sr. est devenu un ardent défenseur d’un mémorial vivant à Hawaii pour honorer les soldats qui ont fait le sacrifice ultime. 

Il a dit: «Mme Andersen et moi avons notre fils unique enterré en Normandie. Il va se coucher dans une tombe militaire dans le pays où il est tombé. Mais lui et d'autres sont morts pour que nous ayons la paix dans le monde. Je suis pour un mémorial vivant - quelque chose qui va certainement favoriser la paix dans le monde. »

 

div 30

30th  INFANTRY DIVISION - OLD HICKORY

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

16 Sep 1940  Days of Combat/Jour de Combat  282
   Casualties/Victimes  18 446

Entered Combat/Entré au combat

 
11 Jun 44 Normandy  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Henry D. Russell (Sep 40 - Apr 42)
Maj. Gen. William H. Simpson (May 42 - Jul 42)
Maj. Gen. Leland S. Hobbs (Sep 42 - Sep 45)

Campaigns/Campagnes

Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)
Northern France (25 Jul 44 - 14 Sep 44)
Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Ardennes-Alsace (16 Dec 44 - 25 Jan 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE


The 30th Infantry Division arrived in England, 22 February 1944, and trained until June. It landed at Omaha Beach, Normandy, 15 June 1944, secured the Vire-et-Taute Canal, crossed the Vire River, 7 July, and, beginning on 25 July spearheaded the St. Lo break-through. The day after the Division relieved the 1st Infantry Division near Mortain on 6 August, the German drive to Avranches began. Fighting in place with all available personnel, the 30th frustrated enemy plans and broke the enemy spearhead in a week of violent struggle, 7 to 12 August. The Division drove east through Belgium, crossing the Meuse River at Vise and Liege, 10 September. Elements entered Holland on the 12th, and Maastricht fell the next day. Taking up positions along the Wurm River, the 30th launched its attack on the Siegfried Line, 2 October 1944, and succeeded in contacting the 1st Division, 16 October, and encircling Aachen. After a rest period, the Division eliminated an enemy salient northeast of Aachen, 16 November, pushed to the Inde River at Altdorf, 28 November, then moved to rest areas. On 17 December the Division rushed south to the Malmedy-Stavelot area to help block the powerful enemy drive in the Battle of the Ardennes. It launched a counteroffensive on 13 January 1945 and reached a point 2 miles south of St. Vith, 26 January, before leaving the Battle of the Bulge and moving to an assembly area near Lierneux, 27 January, and to another near Aachen to prepare for the Roer offensive. The Roer River was crossed, 23 February 1945, near Julich. The 30th moved back for training and rehabilitation, 6 March, and on 24 March made its assault crossing of the Rhine. It pursued the enemy across Germany, mopping up enemy pockets of resistance, took Hamelin, 7 April, Braunschweig on the 12th, and helped reduce Magdeburg on the 17th. The Russians were contacted at Grunewald on the Elbe River. After a short occupation period, the 30th began moving for home, arriving 19 August 1945.

CHRONIQUE DE DIVISION


La 30th Infantry Division arrive en Angleterre le 22 février 1944 et s'entraîne jusqu'en juin. Il débarqua à Omaha Beach, en Normandie, le 15 juin 1944, sécurisa le canal de Vire-et-Taute, traversa la Vire, le 7 juillet, et, à partir du 25 juillet, fut le fer de lance de la percée de Saint-Lo. Le lendemain de la relève de la 1re division d'infanterie près de Mortain, le 6 août, la division allemande a commencé à Avranches. Combattant avec tout le personnel disponible, le 30ème ennemi frustré projette et brise le fer de lance ennemi dans une semaine de lutte violente, du 7 au 12 août. La Division a traversé la Belgique en traversant la Meuse à Vise et Liège, le 10 septembre. Les éléments sont entrés en Hollande le 12 et Maastricht est tombé le lendemain. Prenant position le long de la rivière Wurm, le 30 a lancé son attaque sur la ligne Siegfried, le 2 octobre 1944, et a réussi à contacter la 1re Division, le 16 octobre, et à encercler Aix-la-Chapelle. Après une période de repos, la Division a éliminé un saillant ennemi au nord-est d'Aix-la-Chapelle, le 16 novembre, a été poussée sur l'Inde à Altdorf, le 28 novembre, puis s'est déplacée vers des aires de repos. Le 17 décembre, la Division s'est précipitée vers le sud, dans la région de Malmedy-Stavelot, pour bloquer la puissante campagne ennemie de la bataille des Ardennes. Il lança une contre-offensive le 13 janvier 1945 et atteignit un point situé à 2 milles au sud de Saint-Vith, le 26 janvier, avant de quitter la bataille des Ardennes et de se rendre dans une zone de rassemblement près de Lierneux le 27 janvier. l'offensive Roer. La rivière Roer fut traversée, le 23 février 1945, près de Julich. Le 30 mars est revenu à l'entraînement et à la réhabilitation, le 6 mars, et le 24 mars, il a effectué son assaut en traversant le Rhin. Il a poursuivi l'ennemi à travers l'Allemagne, nettoyé les poches de résistance ennemies, pris Hamelin, le 7 avril, Braunschweig le 12, et aidé à réduire Magdeburg le 17. Les Russes ont été contactés à Grunewald sur l'Elbe. Après une courte période d'occupation, le 30 a commencé à déménager pour la maison, arrivant le 19 août 1945.
SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com

SOURCE INFORMATION & PHOTOSilent heroes - Marie-Laure COURAUD - Abmc.gov - Findagrave.com - Aad.archives.gov
PROGRAMMEURSClive, Frédéric & Renaud
Partagez moi ...