Harrys C. BROWN

 

brown harry c
NUMERO DE SERVICEO-1304010
AGE29 ans
DATE DE NAISSANCE1914  ALABAMA
ETATALABAMA
FAMILLE

Marié

Un fils

GRADE1st Lieutenant
FONCTIONInstructeur des tactiques d'infanterie à Fort Benning GEORGIA
PROFESSION AVANT INCORPORATION AL
DATE D'INCORPORATION25 Février 1941 Fort Mc Clellan ALABAMA
COMPANYCompany B
REGIMENT18th Infantry Regiment
DIVISION1st Infantry Division
"Big Red One"
DATE DU DECES24 juin 1944brown harry c mur
STATUTKIA
LIEU DU DECESLa Vacquerie (Caumont l'Eventé)
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
Mur des Disparus
DECORATION
Bronze Star MedalPhoto FDLM
Purple HeartPhoto FDLM
World War II Victory Medal victory medal

us army div 1  18ri

HISTOIRE

Michel Quiles Président Amitié Franco-Américaine Men of d-Days.

Quand il a disparu lors d'une patrouille de nuit en compagnie du Lth Smith Shumaway à La Vacquerie (Caumont L'Eventé) il était en civil, donc John BENNION pense qu'il était un espion.On dit qu''il est mort le 24 juin 1944, le même jour qu'il a disparu. Mais il a été retrouvé avec un certificat de déces établi par les Allemands qui ne précise pas la date de sa mort, mais laissent un indice, sur le certificat la date du 1 juillet 1944 y est marquée.  Il est fort possible qu'il soit mort cette date-là.Les habitants présents de l'époque à la Vacquerie suite à un appel à la population par la mairie en 2006, témoigné en rapportant qu'un corps avait été vu nu sur une civière sortant de la Vionnière  et des habits de Gi's avait été trouvés sur un tas de fumier à proximité.

Concrètement l'histoire de sa disparition est consécutive à une patrouille de nuit sous les ordres du Ltn Smith Shumway, de la 1st ID, Big Red One 18th IR, Company B, dans le No Men's Land du Village de "la Haie" (La Vacquerie). La compagnie à été prise sous un Machine Gun Allemand et a du se replier. En sécurité relative, ils se sont aperçus que le Ltn Harry C. BROWN, habillé en vêtements de civil du style paysan, était manquant. La patrouille est repartie pour le retrouver, blessé, mort ou vif, mais ils ont été repris sous le tire du Machine Gun Allemand et sont rentrés dans leur retranchement creusée dans un champs proche d'une ferme du village "La Haie". Cette tranchée avait été rebouchée après la guerre et nous avons retrouvé son emplacement exact avec un GPR en 2009. (Voir mon reportage sur YouTube au lien MitchSting51)

En fait le Lieutenant Harry C. BROWN, aurait été blessé et capturé en civil donc un espion, torturé la Visonnière, soigné plus ou moins Mesnil, retour à La Visonnières, puisque entendu crier par une habitante du hameau, où il en serait mort et enterré nu aux alentour du Clos  Mesnil.

brown harry Shumway stele memoire2

Smith SHUMWAY avec son petit fils William BENNION MURDOCK, ce grand Monsieur non voyant suite à blessures de guerre reçu le 24 juillet 1944, jour de départ de la Percée, suite à l'opération Cobra.

Il a sauté lors de l'explosion du char dont il se protégeait entre La Chapelle en Jugé et le cimetière Allemand de Marigny.

Smith est dcd à St Louis (MISSOURI) le 24 Mars 2011.

brown harry Shumway stele memeoire 1

Michel QUILES - Smith SHUMWAY - Hyppolyth VAUCLAIR

 brown harry c lettre
brown harry c morning report
 brown harry c lettre 1 brown harry c lettre 1 1 brown harry c lettre 1 2
brown harry c pressebrown harry c 1 

div 1

1st INFANTRY DIVISION - THE RED ONE

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

17 Jun 1917  Days of Combat/Jour de Combat  443
   Casualties/Victimes 20 659

Entered Combat/Entré au combat

 
8 Nov 1942 North Africa  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Donald Cubbison (Feb 41 - Aug 42)
Maj. Gen. Terry de la Mesa Allen (Aug 42 - Jul 43)
Maj. Gen. Clarence R. Huebner (Jul 43 - Dec 44)
Maj. Gen. Clift Andrus (Dec 44 - Aug 46)

Campaigns/Campagnes

Algeria-French Morocco (8 Nov 42 - 11 Nov 42)
Tunisia (17 Nov 42 - 13 May 43)
Sicily (9 Jul - 17 Aug 43)
Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)
Northern France (25 Jul 44 - 14 Sep 44)
Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Ardennes-Alsace (16 Dec 44 - 25 Jan 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE de MEDITERANNEE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne med

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE

The 1st Infantry Division saw its first combat in World War II in North Africa, landing at Oran and taking part in the initial fighting, 8-10 November 1942. Elements then took part in seesaw combat at Maktar, Medjez el Bab, Kasserine Pass, Gafsa, El Guettar, Beja, and Mateur, 21 January-9 May 1943, helping secure Tunisia. The First was the first ashore in the invasion of Sicily, 10 July 1943 ; it fought a series of short, fierce battles on the island's tortuous terrain. When that campaign was over, the Division returned to England to prepare for the Normandy invasion. The First Division assaulted Omaha Beach on D-day, 6 June 1944, some units suffering 30 percent casualties in the first hour, and secured Formigny and Caumont in the beachhead. The Division followed up the St. Lo break-through with an attack on Marigny, 27 July 1944, and then drove across France in a continuous offensive, reaching the German border at Aachen in September. The Division laid siege to Aachen, taking the city after a direct assault, 21 October 1944. The First then attacked east of Aachen through Hurtgen Forest, driving to the Roer, and moved to a rest area 7 December for its first real rest in 6 months' combat, when the von Rundstedt offensive suddenly broke loose, 16 December. The Division raced to the Ardennes, and fighting continuously from 17 December 1944 to 28 January 1945, helped blunt and turn back the German offensive. Thereupon, the Division attacked and again breached the Siegfried Line, fought across the Roer, 23 February 1945, and drove on to the Rhine, crossing at the Remagen bridgehead, 15-16 March 1945. The Division broke out of the bridgehead, took part in the encirclement of the Ruhr Pocket, captured Paderborn, pushed through the Harz Mountains, and was in Czechoslovakia, at Kinsperk, Sangerberg, and Mnichov, when the war in Europe ended.

CHRONIQUE DE DIVISION

La 1ère Division d'infanterie vit son premier combat en Afrique du Nord lors de la Seconde Guerre mondiale, débarquant à Oran et prenant part aux combats initiaux, du 8 au 10 novembre 1942. Les éléments participèrent ensuite aux combats en balançant à Maktar, Medjez el Bab, Col de Kasserine, Gafsa, El Guettar, Beja et Mateur, du 21 janvier au 9 mai 1943, contribuant à la sécurisation de la Tunisie. Le premier a été le premier à terre dans l'invasion de la Sicile, le 10 juillet 1943; il a combattu une série de batailles courtes et féroces sur le terrain tortueux de l'île. Quand cette campagne fut terminée, la Division revint en Angleterre pour se préparer à l'invasion de la Normandie. La première division a attaqué Omaha Beach le jour J, le 6 juin 1944, certaines unités subissant 30% de pertes au cours de la première heure et sécurisant Formigny et Caumont dans la tête de pont. La Division a suivi la percée de Saint-Lô avec une attaque sur Marigny, le 27 juillet 1944, puis a traversé la France dans une offensive continue, atteignant la frontière allemande à Aix-la-Chapelle en septembre. La Division a assiégé Aix-la-Chapelle après un assaut direct, le 21 octobre 1944. Le Premier a ensuite attaqué à l'est d'Aix-la-Chapelle par Hurtgen Forest, jusqu'à la Roer, et s'est installé dans une aire de repos le 7 décembre pour son premier repos. combat de mois, quand l'offensive de von Rundstedt se déchaîna subitement, le 16 décembre. La division a couru vers les Ardennes, et combat continuellement du 17 décembre 1944 au 28 janvier 1945, a aidé à émousser et à retourner l'offensive allemande. La Division attaqua de nouveau la ligne Siegfried, traversa la Roer, le 23 février 1945, et se dirigea vers le Rhin, traversant la tête de pont de Remagen, du 15 au 16 mars 1945. La division sortit de la tête de pont. dans l'encerclement de la poche de la Ruhr, capturé Paderborn, poussé à travers les montagnes du Harz, et était en Tchécoslovaquie, à Kinsperk, Sangerberg et Mnichov, lorsque la guerre en Europe a pris fin.
SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com

SOURCES INFORMATIONSMitch QUILES - John BENNION - Abmc.gov - Aad.archives.gov
SOURCES PHOTOSFrédéric LAVERNHE - Findagrave.com
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud
Partagez moi ...