BAILEY Robert A

bailey robert
NUMERO DE SERVICE35061983
AGE20 ans
DATE DE NAISSANCE5 novembre 1923
ETATLorain OHIO
FAMILLEParents : Jacob & Ella BAILEY
Soeur: Lenore C BAILEY
GRADEPFC
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATIONMusicien Professionnel dans le BILL BARDO'S BANDOH
DATE D'INCORPORATION10 Mai 1943 Cleveland OHIO
COMPAGNIECompany L
BATAILLON 
REGIMENT314th Infantry Regiment
DIVISION79th Infantry Division
" Cross of Lorraine Division "
DATE DU DECES8 Juillet 1944bailey robert tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESSecteur de La Haye du Puits
DONNEE DE PLAN 
CIMETIERE PROVISOIRE

Blosville N°3508

TOMBE
blosville
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
E 11 6
DECORATION
Bronze Star Medal
Purple Heart
European African Middle Eastern Campaign avec la Bronze Service Star pour la bataille de Normandie
Word War II Victory Medal
Expert Badge with Rifle bar
Photo FDLM
Photo FDLM
Photo FDLM
Photo FDLM
badge expert rifle
us army div 79 314ri
HISTOIRE

Robert Alvin Bailey, jeune homme brun aux yeux gris, est né le 5 novembre 1923 à Lorain , Ohio, où il grandit et fit ses études.

Avec sa famille, il habita au 212, 10ème rue, au 214 de la même rue, puis au 330 de la 9ème rue.

Son père était coiffeur pour homme.

Au lycée, Robert intégra un orchestre dans lequel il y joua de la clarinette, instrument qu’il continua d’utiliser mais en tant que professionnel, dans le Bill’s Bardo Band, et ceci pendant 3 ans.

Les Etats Unis étant entrés en guerre, Robert est enrolé le 10 mai 1943 à Cleveland, dans l’Ohio.

camp ferry
Camp Perry
 

Il rejoindra tout d’abord le camp Perry, également dans l’Ohio, du 17 au 19 mai 1943, puis le camp Shelby, dans le Missipi, jusqu’en mars 1944, dans la compagnie E, de la 271st Infantry division.

camp shelby
Camp Shelby

 

Il suivra une longue et dure phase d’entrainement.

Il y suivra sa formation militaire, mais également une formation de joueur de clairon. Enfin, Il regagnera le Fort Meade, dans le Maryland, du 18 mars au 30 mars 1944 .

Le 7 avril, le bâteau de Robert (il s’agit certainement du navire « L’Ile de France ») quitte le port de New York pour l’Ecosse pour y accoster le 14 avril , puis arrive en France le 25 juin.

Robert a rejoint le "86th replacement Battalion APO 873 US". ( Ce bataillon comportait des hommes et des femmes de réserve pour compenser les morts suite au débarquement). Il était situé au camp Houndstone, Yeovil, dans le Somerset .

La phase d'entrainement amphibie, en vue du débarquement, débute.

Incorporé dans un bataillon de remplacement, il rejoindra finalement le 27 juin, à Cherbourg, le 3ème bataillon du 314th régiment de la célèbre 79th Infantry Division, qui était commandée par le Major-Général Ira T. WYCHE .

En attaquant à l’ouest et au nord-ouest de cette localité, ainsi qu’au sud de Cherbourg. Après d’âpres combats, les « Boys » de la 79th Infantry Division s’empare du Fort du Roule, et rentre dans la ville de Cherbourg, le 25 juin.

Elle quitte le secteur de Cherbourg le 28 Juin.


corwin roule

corwin roule1

Elle perdra plus de 2 300 hommes blessés ou tués en 24 jours.

Attribué au VIII Corps, la 79th participe à partir du 3 Juillet à l'offensive en dirction de La Haye du Puits.

carte haye du puits

 

La bataille pour la Haye du Puits débutera le 3 juillet, pour se terminer le 9 juillet après d’âpres combats qui feront des milliers de morts.

Partie de Portbail, elle doit progresser autour de la route Barneville - La Haye du Puits avec pour objectif final Lessay et la vallée de l'Ay.

Elle s'empare du Mont de Doville dans la nuit du 3 au 4 Juillet puis se retrouve bloquée devant La Haye du Puits.

Le 8 juillet, l’artillerie lourde Allemande fit feu plusieurs fois, dans le secteur où se trouvait la compagnie L de Robert.

C'est durant cette bataille que Robert perdra la vie.

Il trouvera la mort, tué sur le coup par un éclat d’obus dans le milieu du dos. Il sera d’abord enterré au cimetière provisoire de Blosville, avant que sa dépouille rejoigne le cimetière de Colleville.

Robert n’avait même pas 21 ans …….

La 79th Infantry Division figure parmi les unités américaines les plus engagées de la Seconde Guerre Mondiale.

Au cours de son avance à travers la France et l'Allemagne, elle perd 20 000 hommes dont 2 000 tués.

route du 79th

 

Les Allemands qualifieront cette division de l'une des plus "combatives de l'armée américaines".


SOURCES INFORMATIONS & PHOTOSPascale GOTTERAND
Phil JACKSON (Fils d'un soldat du 79th Infantry Division, 314thInfantry Regiment)
Livre: 21st Army Group (HEIMDAL)
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud