Lecil A.  DRUMMOND

 

Photo Fdlm
NUMERO DE SERVICE34273261
AGE27 ans
DATE DE NAISSANCE1917
ETATComté de Walker ALABAMA
FAMILLECélibataire
GRADESergeant
FONCTION--
PROFESSION AVANT INCORPORATIONChauffeursMISSISSIPPI
DATE D'INCORPORATION7 mars 1942 Camp Shelby MISSISSIPPI
BATTALION80th Anti Aircraft Battalion
DIVISION82nd Airborne Division
DATE DU DECES9 juin 1944drummond lecil tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECES--
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
D2217
DECORATION
Purple HeartPhoto FDLM
us armydiv 8280aab
 
 

div 82

80th AIRBORNE ANTI-AIRCRAFT BATTALION

80aab

 

Le 80th Battalion fut activé au Camp Clairborne, en Louisiane et fut assigné à la 82nd Airborne le 3 septembre 1942.

Camp Claiborne

Le Battalion, commandé par le Lieutenant Colonel Jack WHITFIELD, était composé d’une unité de QG, d’un détachement médical et de 6 batteries d’environ 80 hommes chacune :

La A, B et C : comme compagnie anti-char avec chacune 8 canons de 37mm puis plus tard remplacé par des canons de 57mm plus facilement transportable par planeur.

La D, E et F : comme compagnie anti-aérienne avec 1 mitrailleuse se calibre 50 monté sur trépied M3 pour soutenir l’infanterie.

En septembre 1944, la batterie E possédait une unité anti-tank.

Les différents éléments de la 80th se sont entraînés au Fort Bragg, au Fort Fisher et à la base aérienne de Maxton, tous en Caroline du Nord.

camp bragg

Ensuite, ils furent envoyés au Camp Edwards, dans le Massachusetts avec le reste de la 82nd.

Là, la 80th s’est préparé à ses prochains combats outre-mer. Le 27 avril 1943, le bataillon partit pour New York pour embarquer sur le SS George Washington et le SS Monterey.

Ils arrivèrent à Casablanca le 10 mai 1943.

Ils s’entraînèrent dans le Nord de l’Afrique en vue de l’invasion de la Sicile.

Les Unités de la 80th AAB débarquèrent à Maiori en Italie via la baie de Salerne, le 10 septembre 1943.

Elles furent rattachées à la 5th US Army du Général Clark et rattaché aux Rangers du Colonel Darby.

Les batteries anti-aériennes, l’unité de QG et le détachement médical obtenaient une Presidential Unit Citation avant de se déplacer avec le reste du bataillon à Naples où ils effectuèrent toute un série de patrouilles, de gardes et de défenses anti-aériennes, jusqu’au moment où ils sont partit pour l’Irlande le 17 novembre 1943.

Ils furent pendant cette période sous les ordres du Major Raymond Singleton qui remplaça le Lieutenant Colonel Jack le 25 août avant l’invasion de l’Italie. Plus tard, Singleton fut promus Lieutenant Colonel.

 

D-DAY – Juin 44 – Normandie – France – Opération Neptune

Les batteries A et B atterrirent près de Sainte Mère l’Église, QG de la 82nd Airborne et première ville française libérée tôt le matin du 6 juin 44.

Le 80th y arriva à 4h05 avec 6 canons de 57mm.

Ils prirent position entre St Mère et le pont de La Fière à 17h30 le 6 juin.

Pour les batteries D, E et F, elles firent partie de la « Howell » Seaborne Force partit de Bristol, en Angleterre dans 2 Liberty Ships le matin du 6 juin, ils arrivèrent à Utah Beach, le 8 juin.

Des S-Boat allemand ont attaqués le convoi ce qui explique le retard du reste de la compagnie. Le bataillon eut différente tâche, tantôt assigné au 505th PIR, au 325th GIR au 507th PIR ou au 508th PIR.

Les batteries A, B et C ont réclamé un certain nombre de tanks, de transport de troupe et de remorque pour l’artillerie.

Initialement, les batteries D, E et F ont eu pour mission la défense du QG et de ponts contre la Luftwaffe abattant d’ailleurs deux appareils.

Les unités de la 80th ont servit aussi comme soutient pour le 325th GIR, le 505th PIR et le 507th PIR pour des attaques. Le 80th retourna à Leicester le 15 juillet 1944 où il s’est reposé et ré équipé et commença son entraînement en vue de la prochaine opération : « MARKET GARDEN ».

 

Après la Hollande avec l'opération "Market Garden" en septembre 1944 et la Belgique avec l'opération Battle of the Bulge en décembre 1944, le 82nd continua son mouvement jusqu’a atteindre la ligne Siegfried.

 

La fin – 1945

La batterie B  du 80th utilisa ses 57mm, le 1er février 45, contre 4 transports de troupes et deux véhicules ennemis. Pendant ce temps, la batterie « F » usa 4000 obus contre un bunker allemand. Le 23 février, le 80th retourna à ses vieilles casernes au camp Suippes en France.

Le 1er avril, le bataillon est se retour en Allemagne. Il arriva à Modrath.

Le 4 avril, il reçut ses nouveaux ordres de marche : les batteries A et F furent assignés à la 505th PIR, la C et la D à la 504ème PIR et la E prit position avec le 325th GIR sur 50km le long du Rhin avec Cologne en son centre.

Pendant l’offensive visant à traverser le fleuve, le 80th participa à la rupture des positions de défense allemande du côté Est du Rhin, faisant des prisonniers, participant avec les RCT (Regiment Combat Team) à la prise de villes et villages Allemands.

En juillet, le bataillon fut envoyé à Berlin comme toute la 82nd pour servir de troupe d’occupation. Ils retournèrent aux Etats-Unis avec la 82nd Airborne en décembre.

Ils défilèrent pendant la Victory Parade dans New York le long de la 5ème Avenue.

De façon générale, le bataillon ou ses composants gagnèrent 6 Battle stars, 2 invasions arrowheads et une Presidential Unit Citation et d’autre citations d’unités.

3 hommes gagnèrent la Distinguished Service Cross et 3 autres reçurent la Silver Star pour leurs actions en Normandie, en Hollande et dans les Ardennes.

Le bataillon fut désactivé en 1946.

SOURCES INFORMATIONS & PHOTOSUsairborne.be

SOURCES INFORMATIONSFrancecrashes39-45.net - Abmc.gov - Aad.archives.gov
SOURCES PHOTOSFrédéric LAVERNHE
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud