DE VAY Cyril K

devay cyril
NUMERO DE SERVICE38171694
AGE33 ans
DATE DE NAISSANCE13 Juin 1911
ETATILLINOIS
FAMILLEMarié à: Grace
Fils: David S. De Vay
Parents: Lester & Cécilia Kron Vay
GRADEPFC
FONCTION 
PROFESSION AVANT INCORPORATION Photo FDLM
DATE D'INCORPORATION20 Mai 1942
BATTALION1st Battalion
REGIMENT508th Parachute Infantry Regiment
DIVISION82nd Airborne Division
DATE DU DECES6 Août 1944devay cyril tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESLangeais (37)
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
A1738
DECORATION
PH
 
Presidential Unit Citation
Photo FDLM
 
president unit citation
Photo FDLM div 82 508pir508pir
HISTOIRE

Fils de Lester et Cécilia Kron Vay, il nait dans l'Illinois en 1911. Plusieurs années après, ils s'installent à la Nouvelle-Orléans en Louisiane, sa mère Cécilia veuve et ses quatre enfants.

Cyril s'engage dans l'US Army en 1942 au camp de Livingston Grant Parish en Louisiane, puis il rejoint les troupes aéroportées et le 508th P.I.R. nouveau régiment aéroporté crée le 20 octobre 1942 en fin d'année.

CAMP BLANDING

Il fait partie des 2300 sélectionnés pour incorporer l'unité. Il débute sa formation à Camp Blanding en Floride.

 
fort benning
 En février 1943, c'est le départ pour Fort Benning et ses "poêles à frire". Là Cyril et ses camarades vont se qualifier parachutiste et le droit de porter le "wings", il est qualifié le 26 février 1943.
 

Fin mars, le régiment part pour Camp Mackall en Caroline du Nord pour un nouvel entrainement physique intensif puis chacun est entrainé dans sa spécialité. Mai 1943, c'est le transfert vers Cheraw en Caroline du Sud pour participer à des manœuvres au sol contre la 101st Airborne Division. Retour à Camp Mackall en juin et juillet 1943, c'est la phase de l'entrainement tactique puis vient une période de repos.

camp mackall

Début septembre le régiment part pour Lebanon (Tennessee) pour des manœuvres au sein de la 2nd armée.

En octobre a lieu un saut de nuit, puis retour à Camp Mackall début novembre où a lieu une réorganisation des compagnies puis une semaine de permission, dernière occasion de revoir la famille avant le départ pour l’Europe.

Durant cette période, le temps est passé pour vérifier les équipements, visites médicales …

USAT JAMES PARKER

Le 20 décembre 1943 c'est l'arrivée au Camp Shanks près de New-York où débute le pré-embarquement.

Le 27 décembre, les hommes embarquent sur l'USAT James Parker.

Le 28 décembre au matin le navire quitte New-York.

Le 508th arrive à Belfast le 8 janvier 1944.

Le 14 janvier, le régiment est rattaché à la 82nd Airborne Division.

Ils prennent ensuite le train pour Port Stewart. Ils vont apprendre notamment à connaitre le matériel utilisé par les allemands, et recevront la visite des paras du 505th P.I.R.qui viendront les conseiller, leur parler de leurs expériences acquises en Italie.

Le 10 mars, le régiment est transféré par mer en Ecosse puis en train jusqu'à Nottingham en Angleterre.

Sauts de nuits, marches, exercices tactiques ponctuent les dernières semaines.

Le 28 mai, ils embarquent par camion pour Folkingham .

Etudes sur maquettes de sable, préparation paquetages, matériels …, le 4 juin tout le monde est prêt. Mais les conditions climatiques retardent le départ. Le 5 juin, les hommes embarquent dans les C-47.

C'est le 313th TCG du 52th TCW du 9th TCC de la 9ème US Air Force qui est en charge d'amener le bataillon en Normandie.

Carte DZ

La zone de saut attribuée au 508th est la DZ "N" au nord de Picauville.

Malheureusement le largage est dispersé, les hommes atterrissent à l'est de la DZ et au dessus de la rivière Merderet, certains beaucoup plus loin.

Cyril est fait prisonnier le 6 juin, il est mentionné dans la liste des prisonniers comme blessé avec blessure perforante à l'épaule droite.

Il est transféré et interné au camp 221 à St Jacques-de-la-Lande près de Rennes.

kowalski camp221

Face à l'avance des américains, les troupes allemandes enferment dans des wagons de marchandises 40 prisonniers dont Alexander.

kowalski convoicattaque LANGEAIS

Dans ce train, entre 1200 et 1600 prisonniers, civils et militaires prennent place.

Le 2 août, le train quitte Rennes. Ce convoi de déportés va connaitre divers évènements au long de son trajet, mais le 6 août en fin d'après-midi le convoi est arrêté en gare de Langeais suite à la destruction de voies par un mitraillage de train de munitions.

En cette fin de journée six P-38 Lightning surviennent et mitraillent le train à deux reprises. Plusieurs prisonniers vont profiter de la confusion pour s'évader, la croix rouge prendra en charge de vrais et faux blessés.

On relèvera 18 morts et parmi eux.

Dans ce train, on péri des soldats dont 9 américains:

John Edward Wonning Walter D. Solomon
anhorn reubenReuben Anhorn Barney Arnold
campbell mattMatt Donald Campbell devay cyrilCyril De Vay
Robert Francis Kiley John D. Taylor
kowalski alexandreAlexander Kowalski Sidney Magaziner
Gordon Norwood 

Il y avait aussi des Britanniques, Canadiens et soldats des colonies Françaises



SOURCES INFORMATIONSBruno CADEVILLE
SOURCES PHOTOSBruno CADEVILLE - Findagrave.com
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud