Leonard Joseph EKKERT

 

ii
NUMERO DE SERVICE36651623
AGE21 ans
DATE DE NAISSANCE2 Novembre 1922 à Lemont, Comté de Cook, ILLINOIS
ETATILLINOIS
FAMILLEParent: Joseph J & Frances Rogalski EKKERT
Frères: Raymond J & Richard Robert
GRADEPFC
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATION-IL
DATE D'INCORPORATION--
REGIMENT 314th Infantry Regiment
DIVISION 79th Infantry Division
" Cross of Lorraine Division "
DATE DU DECES12 Juillet 1944ekkert leonard tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESSecteur de La Haye du Puits
CIMETIERE PROVISOIRE

 

CIMETIERE PROVISOIRE de Blosville - N°3508

Bloc Allée Tombe D.D. Number
O 10 200 1408

Cimetière Provisoire de Blosville

Photo FDLMVoir histoire des cimetière provisoire
 
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
B2522
DECORATION

Bronze Star

Purple Heart

World War II Victory Medal

 

bsm

Photo FDLM

victory medal

 

 

us army div 79 314ri
HISTOIRE
ekkert leonard 1
ekkert leonard tombe 1

div 79

79th INFANTRY DIVISION - CROSS OF LORRAINE

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

15 Jun 1942  Days of Combat/Jour de Combat  248
   Casualties/Victimes 15 203

Entered Combat/Entré au combat

 
19 Jun 1944 Normandy  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Ira T. Wyche (Jun 42 - May 45)
Brig. Gen. LeRoy H. Watson (May 45 - Jul 45)
Maj. Gen. Anthony C. McAuliffe (Jul 45 - Aug 45)
Brig. Gen. LeRoy H. Watson (Aug 45 - inactivation)

Campaigns/Campagnes

Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)
Northern France (25 Jul 44 - 14 Sep 44)
Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE


Après s'être entraînée au Royaume-Uni à partir du 17 avril 1944, la 79th Infantry Division débarque à Utah Beach, en Normandie, du 12 au 14 juin et entre en combat le 19 juin 1944 sur les hauteurs ouest et nord-ouest de Valognes. Cherbourg. La Division prend Fort du Roule après un engagement fort et est entrée à Cherbourg, le 25 juin. Il a tenu une ligne défensive à la rivière d'Ollonde jusqu'au 2 juillet 1944 et est ensuite retourné à l'offensive, prenant la Haye du Puits dans les combats de porte à porte, le 8 juillet. Le 26 juillet, le 79e attaqua de l'autre côté de la rivière Ay, prit Lessay, traversa la Sarthe et entra au Mans le 8 août, ne rencontrant qu'une faible résistance. L'avancée se poursuit de l'autre côté de la Seine, le 19 août. Les contre-attaques allemandes lourdes ont été repoussées du 22 au 27 août et la Division a atteint la rivière Therain le 31 août. Passant rapidement à la frontière franco-belge près de Saint-Amand, la division rencontre une forte résistance en prenant Charmes dans les combats de rue, le 12 septembre. La 79ème traversée de la Moselle et de la Meurthe, du 13 au 23 septembre, a nettoyé la Foret de Parroy dans un engagement sévère, du 28 septembre au 9 octobre, et a attaqué pour gagner des hauteurs à l'est d'Embermenil, 14-23 octobre. , 24 octobre. Après le repos et l'entraînement à Lunéville, la division est revenue au combat avec une attaque de la région de Mignevine -Montiguy, le 13 novembre 1944, qui a traversé les rivières Vezouse et Moder, du 18 novembre au 10 décembre, en passant par Haguenau malgré la résistance déterminée de l'ennemi. dans la ligne Siegfried, 17-20 décembre. La division tenait une ligne de défense le long de la Lauter, à Wissembourg du 20 décembre 1944 au 2 janvier 1945, date à laquelle elle se replia sur les défenses de la ligne Maginot. La tentative allemande d'établir une tête de pont à l'ouest du Rhin à Gambsheim a donné lieu à des combats furieux. Le 79e a battu les attaques allemandes à Hatten et Rittershoffen dans une bataille de 11 jours avant de se replier vers de nouvelles positions défensives au sud de Haguenau sur la rivière Moder, le 19 janvier 1945. La Division est restée sur la défensive le 6 février 1945. En février et mars 1945, la Division retourne au combat, le 24 mars 1945, traverse le Rhin, traverse le canal Rhin-Herne le 7 avril, sécurise la rive nord de la Ruhr et participe au dégagement de la poche de la Ruhr jusqu'au 13 avril. La division a ensuite successivement occupé des fonctions d'occupation dans les régions de Dortmund, des Sudètes et de Bavière jusqu'à son retour aux États-Unis et son inactivation.

CHRONIQUE DE DIVISION


After training in the United Kingdom from 17 April 1944, the 79th Infantry Division landed on Utah Beach, Normandy, 12-14 June and entered combat 19 June 1944, with an attack on the high ground west and northwest of Valognes and high ground south of Cherbourg. The Division took Fort du Roule after a heavy engagement and entered Cherbourg, 25 June. It held a defensive line at the Ollonde River until 2 July 1944 and then returned to the offensive, taking La Haye du Puits in house-to-house fighting, 8 July. On 26 July, the 79th attacked across the Ay River, took Lessay, crossed the Sarthe River and entered Le Mans, 8 August, meeting only light resistance. The advance continued across the Seine, 19 August. Heavy German counterattacks were repulsed, 22-27 August, and the Division reached the Therain River, 31 August. Moving swiftly to the Franco-Belgian frontier near St. Amand, the Division encountered heavy resistance in taking Charmes in street fighting, 12 September. The 79th cut across the Moselle and Meurthe Rivers, 13-23 September, cleared the Foret de Parroy in a severe engagement, 28 September-9 October, and attacked to gain high ground east of Embermenil, 14-23 October, when it was relieved, 24 October. After rest and training at Luneville, the Division returned to combat with an attack from the MignevineMontiguy area, 13 November 1944, which carried it across the Vezouse and Moder Rivers, 18 November-10 December, through Haguenau in spite of determined enemy resistance, and into the Siegfried Line, 17-20 December. The Division held a defensive line along the Lauter River, at Wissembourg from 20 December 1944 until 2 January 1945, when it withdrew to Maginot Line defenses. The German attempt to establish a bridgehead west of the Rhine at Gambsheim resulted in furious fighting. The 79th beat off German attacks at Hatten and Rittershoffen in an 11-day battle before withdrawing to new defensive positions south of Haguenau on the Moder River, 19 January 1945. The Division remained on the defensive along the Moder until 6 February 1945. After resting in February and March 1945, the Division returned to combat, 24 March 1945, crossed the Rhine, drove across the Rhine-Herne Canal, 7 April, secured the north bank of the Ruhr and took part in clearing the Ruhr Pocket until 13 April. The Division then went on occupation duty, in the Dortmund, Sudetenland, and Bavarian areas successively, until its return to the United States and inactivation.
SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com

 

CHERBOURG: Le stars & Stripes a flotté sur le fort du Roule, un 25 juin 2015

roule ceremonie 71

Photos: P. Dalibard ( Club Souvenir Militaire )

Le 25 Juin 2015, à 10 heures, des membres de l'association Nord Cotentin Mémoire 44, venus en jeeps et GMC, et tous en tenue d'époque, ont rendu hommage aux liberateurs en hissant les couleurs au sommet du Roule.

"Un geste symbolique pour rendre hommage aux soldats américains de la 79th Infantry Division qui se sont vaillamment battus pour prendre le fort"

"Le drapeau américain a flotté sur la montagne du Roule le 25 Juin 1944, avant même d'être en facade de l'hotel de ville. Il etait important de nous souvenir aujourd'hui. La municipalité nous a autorisés à hisser le Stars & Stripes quelques heures durant. C'est un honneur pour nous tous."

Norbert, Régisseur du musée de la libération

Rappel Historique

Juin 1944. Si les Britannique ont pour objectif la "charnière de Caen", les américains se battent dans le Cotentin. Leur objectif est de s'emparer du port de Cherbourg. La forteresse du Roule était le dernier obstacle avant la prise de Cherbourg, essentiellle pour assurer le ravitaillement des troupes alliées débarquées. Malgré un intense bombardement aérien, l'opposition allemande a été opiniâtre du fait de la position stratégique du fort. L'honneur de son enlèvement, accompli le 25 juin, reviendra aux 313rd et 314th Infantry Regiment du 79th Infantry Division, cette division américaine à l'issue de 36 heures de combats qui se terminent à la grenade et l'arme blanche.

La libération définitive de Cherbourg est officialisée le lendemain matin, faisant de la ville le premier port libéré de France. Après un mois de réparation par le génie américain et français, le port, complètement rasé par les allemands et les bombardements, accueille les premiers liberty ships. Cherbourg, tête de pont des troupes alliées en France, devient un temps le premier port du monde, devant New York, avec 25 000 tonnes de matériel débarqués chaque jour!

Ludovic AMELINE "La presse de la manche"

 

La 79th Infantry Division div 79

Ordre de Bataille

Général en chef : Major General Ira T. Wyche
Adjoint : Brigadier General Edmund B. Sebree
Chef d'état-major : Lieutenant-Colonel Maddrey A. Solomon puis le Colonel Maddrey A. Solomon à compter du 20 juin 1944
 
313rd Infantry Regiment Colonel Sterling A. Wood
1/313
2/313
3/313
314th Infantry Regiment Colonel Warren A. Robinson
1/314
2/314
3/314
315th Infantry Regiment Colonel Porter B. Wiggins, remplacé le 23 juin 1944 par le Colonel Bernard B. McMahon puis par le Colonel Robert H. York à compter du 13 juillet 1944, puis par le Lieutenant-Colonel John A. McAleer le 29 juillet 1944
79th Reconnaissance Troop (mechanized)
304th Combat Engineer Battalion
304th Medical Battalion
79th Artillery Division 310th Field Artillery Battalion (105 mm Howitzer)
312nd Field Artillery Battalion (155 mm Howitzer)
904th Field Artillery Battalion (105 mm Howitzer)
779th Ordnance Light Maintenance Company
79th Quartermaster Company
79th Signal Company
Military Police Platoon
Headquarters Company
Band
 
RENFORCEMENTS
Artillerie anti-aérienne 463th AAA AW Bn (Mbl), du 1er juillet 1944 au 9 juillet 1945
Cavalerie 749th bataillon de chars (749th Tk Bn), du 1er au 24 juillet 1944
Co B, 749th Tk Bn, du 31 juillet au 1er août 1944
Lutte anti-char 813rd TD Bn (SP), du 1er juillet au 9 septembre 1944
 
JOUR de COMBATS 248
 
DATES IMPORTANTES
ACTIVATION 15 Juin 1942 à Camp Pickett, Virginia
TRAVERSEE pour l'EUROPE 7 Avril 1944
CAMPAGNES Normandie, Nord de la France, Allemagne, Europe Centrale
RETOUR au US 10 Decembre 1945
DESACTIVATION 20 Decembre 1945
 
DECORATIONS
Distinguished Unit Citations 8 Distinguished Service Cross 13
Distinguished Service Medal 1 Silver Star 962
Legion of Merit 11 Soldier's Medal 27
Bronze Star 4 916 Air Medal 78

La 79th Infantry Division est mise sur pied en août 1917.

Elle est envoyé en France où elle arrive en juillet 1918.

En septembre, elle participe à l'offensive de Meuse-Argonne.

De retour aux Etats-Unis en Mai-Juin 1919 elle sera démobilisée peu après.


La division est réactivée le 15 juin 1942. Attribué au VI Corps au Camp Pickett (Virginie), elle reste dans ce secteur jusqu'en aout 42. Après de nombreux entraînements, elle quitte le sol Américain pour l'Angleterre en avril 44 ou elle poursuit son entraînement.

La division débarquera à Utah Beach du 12 au 14 juin 44 et rentrera dans la bataille le 18 juin. Elle participe à l'attaque vers Cherbourg avec le VII Corps. Elle est stoppée au sud-ouest de Valognes le 19 juin. Le 20 juin elle reprend sa progression vers Brix, passera par St Martin le Gréard et nettoie tout le secteur à l'ouest de Valognes.

Le 21, elle se réorganise avant l'attaque sur Cherbourg. La bataille durera jusqu'au 26 en faisant jonction avec la 4th Infantry Division venus de l'Est.

div 4


corwin roule

corwin roule1

Du 6 au 30 juin, la division perd 2 376 hommes tués, blessés ou disparus.

79th stele lahayedupuits

La stèle commémorative pour le 79th Infantry division, route de Cherbourg à La Haye du Puits, la seule en Europe dédiée à cette armée.

A partir du 3 juillet, la division participe à l'offensive en dirction de La Haye du Puits, puis Portbail. Son offensive passera par Lessay, la Vallée de l'Ay.

En participant à l'opération "Cobra", elle libére la ville de Lessay le 26 juillet pour continuer sa progression vers la Seine et la ville de Dreux.

La division continuera sa marche en avant en traversant la France puis la Belgique, la Hollande et l'Allemagne en mai 1944

route du 79th

La 79th Infantry Division figure parmi les unités américaines les plus engagées de la Seconde Guerre Mondiale.

Au cours de son avance à travers la France et l'Allemagne, elle perd 20 000 hommes dont 2 000 tués.

Les Allemands qualifieront cette division de l'une des plus "combatives de l'armée américaines".

La 79th Infantry Division sera dissoute en Décembre 1945 dès son retour dans son pays.

SOURCES INFORMATIONS & PHOTOSEn.wikipedia.org/wiki

SOURCE INFORMATION & PHOTOPhilip JACKSON (Fils d'un soldat du 79th Infantry Division, 314thInfantry Regiment) - Livre: 21st Army Group (HEIMDAL)  - Findagrave.com - Frédéric LAVERNHE
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud
Partagez moi ...