Thomas J FOSTER

Photo FDLM
NUMERO DE SERVICEO-758789
AGE 
DATE DE NAISSANCE 
ETATMISSISSIPPI
FAMILLE 
GRADE1st Lieutenant
FONCTIONPilote
PROFESSION AVANT INCORPORATION--MI
DATE D'INCORPORATION--
SQUADRON357th Fighter Squadron
GROUP355th Fighter Group
ARMY8th Air Force
DATE DU DECES7 juin 1944foster thomas j tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESAunay-sous-Auneau
DONNEE DE PLAN

P-51 Mustang - type B-15 - s/n 42-106742 OS*G "Custard 88"

P51
Décollage: 06h54 station 122 Steeple Morden , Cambridgeshire UK - Le Lt Foster volait en n°4 de la section
Mission: Bombardement secteur de Rambouillet et NE Eure-et-Loir
Abattu par chasseur Focke Wulf 190

(Oblt Engau du 2./JG11) à 08h25 -

L'avion s'écrase et brûle avec son pilote.

CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

BlocRangTombe
C444
DECORATION
Purple Heart
 
Air Medal + OLC
Photo FDLM
 
Photo FDLM
usaf 355fg 357fs
HISTOIRE

A 06H54, une vingtaine de P-51 du 357th Fighter Squadron décollèrent de leur base en Angleterre pour une mission de bombardement dans les environs de Rambouillet et le Nord-Est de l'Eure-et-Loir.

Les pilotes McFARLANE, GUERRANT, HOLLMAN et DEBACKER du Flight "jaune" furent séparés du restant de l'escadrille durant la traversée de La Manche en raison des nombreux nuages.

Ils descendirent ensuite à 2000 pieds d'altitude (600 mètres) et retrouvèrent le restant du 357th Fighter Squadron.

En arrivant dans la région de Rambouillet, vers 8h20, la vingtaine de P-51 commencèrent leur bombardement tactique, le Flight "bleu" larguant en premier ses bombes sur un train.

Les autorités françaises de l'époque relevèrent également, à 8h30 environ, le bombardement de la gare d'Aunay-Tréon (Sud de Dreux) et de ses réservoirs d'essence, blessant une personne.

Mais, très rapidement, le 357th Fighter Squadron interrompa sa mission...en raison de l'arrivée de chasseurs allemands dans les environs.

Dès le début du combat, l'Oblt ENGAU du 2./JG11 prit pour cible un des P-51 qui reçut plusieurs coups fatals.

Le chasseur américain s'enflamma aussitôt avant de disparaître en remontant dans les nuages.

Quelques secondes plus tard, il en ressortait, filant tout droit vers le sol. Ses armes fonctionnaient pleins feux vers le sol.

Les flammes faisaient-elles exploser les balles?

Le pilote était-il mort avec le doigt actionnant ses armes?

Le pilote allié ne put s'éjecter de son appareil.

De toute évidence, le P-51 mortellement touché par l'Oblt ENGAU était celui du Lt Thomas FOSTER (matr. 0-758189, nom de code "Custard 88").

En effet, ce P-51 (Nr 42-106742, code OS-G) s'écrasa dès le début des hostilités à 08H25, au Sud-Est d'Auneau.

Un rapport allemand localisa formellement le lieu du crash et précisa que ce Mustang était détruit à 100% et le corps du pilote fut retrouvé dans l'appareil.

Le Lt Lieutenant Edward McNEFF, leader du Flight "bleu" fut témoin du crash de son camarade qui appartenait au même Flight (4ème position).

Il précisa que le Flight "bleu" venait d'exécuter sa mission de bombardement en piqué sur un train quand il aperçut le P-51 du Lt FOSTER, brûlant au sol.

Aucun message radio ne provenait de son avion.

Le pare-brise du Fw-190 étant maculer d'huile provenant du P-51 endommagé du Lt FOSTER, l'Oblt ENGAU abandonna le combat et dut se rendre à la base aérienne de Dreux avec quelques un de ses camarades pour faire le plein de carburant

 

Le matin du 07 Juin 1944 fit l'objet d'une importante bataille aérienne pour le 355ème Fighter Group qui perdit 5 appareils dont 4 en Eure-et-Loir.

 

 


SOURCES INFORMATIONSMARIE Cyrille - Francecrashes39-45.net
SOURCES PHOTOSFrédéric LAVERNHE - www.ar15.com
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud