Edward MOROZEWICZ

MOROZEWICZ Edward
NUMERO DE SERVICE32918509
AGE22 ans
DATE DE NAISSANCE1922
ETATComté de Paissac  NEW JERSEY
FAMILLECélibataire
GRADEPrivate
FONCTIONCombat Medic
PROFESSION AVANT INCORPORATION--NJ
DATE D'INCORPORATION27 avril 1943  Newark NEW JERSEY
COMPANYCompagnie F
BATTALION2nd Battalion
REGIMENT16th Infantry Regiment
DIVISION1st Infantry Division
"Big Red One"
DATE DU DECES6 juin 1944MOROZEWICZ edward tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECES

Omaha Beach

"Easy Red"

CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
J227
DECORATION
Silver Star
 
Purple heart
ss
 
ph
Photo FDLM div 1 16ir16 Crossed Rifles
HISTOIRE

Edward vit à Passaic City quand il s'engage en 1943 dans l'US Army, après avoir effectué ses formations il rejoint en ce début d'année 1944 la 1st Infantry Division et le 16th Infantry Regiment qui est basé en Angleterre depuis leur retour de la Sicile le 5 novembre 1943.

MOROZEWICZ Edward team

L'entrainement et les formations se poursuivent en vue du débarquement. Des exercices grandeur nature se réalisent en regroupant diverses unités notamment sur les plages de Slapton Sands; la 1st Infantry Division est alors considérée comme la division la plus expérimentée de l'armée américaine. C'est pour cela qu'elle se voit confier le rôle principal à Omaha Beach où elle débarquera la première.

Le 16th Infantry Regiment est incorporé au sein d'un Regimental Combat Team pour le D-Day, il s'agit du 16th RCT.

Pour le Jour J suivant les missions définies, la 1st Infantry Division engage trois groupements tactiques pour l'assaut sur Omaha Beach.

Le 16th RCT est l'un de ces groupements et est composé pour le 6 juin :

du régiment de Edward,

de deux groupes d'artillerie,

d'un bataillon de chars,

de deux bataillons du génie,

d'un bataillon médical

et de diverses unités.

Le 7 mai , la division se met en mouvement vers les zones de rassemblement. Dorénavant les troupes sont consignées dans des camps au sud de l'Angleterre dans leurs ports respectifs.

Edward et ses camarades vont maintenant apprendre à connaître leurs objectifs sur cartes et maquettes.

Dans la dernière semaine de mai,

Edward rejoint le port et embarque avec son unité.

Le 3 juin, toute les troupes de la force "O" sont embarquées.

Le jour J est alors fixé au 5 juin, mais des conditions météorologiques défavorables poussent le général Eisenhower à annuler.

Le 5 juin, malgré les risques , le général Eisenhower fixe le Jour J le 6 juin.

Edward qui se trouve au sein de cette armada et de la force "O"' quitte Portland le 5 juin dans l'après-midi. Vers 02h50 les navires sont en approche d'Omaha et jettent l'ancre à environ 12 miles de la plage; maintenant va commencer le débarquement des hommes dans les péniches. Une longue attente débute ensuite pour les troupes d'assaut soumis au mal de mer, trempés, ils attendent de voguer vers leur destin à bord de LCVP pour Edward et la compagnie F notamment.

JourJ debarquement

La 1st Infantry Division a pour mission de débarquer sur la partie ouest d'Omaha. Pour l'infanterie du 16th RCT, les compagnies I et L doivent débarquer sur Fox Green , les compagnies E et F sont prévues sur Easy Red.

omaha beach plage

Il est 6H30, tout était prévu; les points de repères choisis et étudiés en Angleterre sur photos, la familiarisation des objectifs …. mais cette belle mécanique va être littéralement mis à mal par tout une suite de contretemps : l'échec des bombardements aériens et navals, et de puissants courants accentués par de forts vents ce matin là. Les LCVP approchent de la plage, celui d'Edward est face au secteur Easy Red, mais les conditions particulières vont faire dériver les péniches en direction de l'est d'environ mille mètres voir plus, ce qui va occasionner un grand désordre. Le LCVP d'Edward arrive à la limite de Easy Red et de Fox Green face au point fortifié WN62.

plage omaha easy red

 

La rampe tombe, l'enfer de la plage est instantané LCVP 2
Easy Red le 6 juin , première vague photo de Robert Capa
LCVP 3 les Gi's sont pris sous le feu immédiatement à peine sortis de la péniche, sautants ils essaient de progresser avec de l'eau jusqu'à la taille, l'eau est froide et la plage est à une centaine de mètres, les balles fusent partout, Edward progresse et atteint la plage se réfugiant derrière un obstacle, tout autour de lui la plage est un amoncellement de soldats morts et blessés de cette première vague.

Edward commence à faire le travail pour lequel il a été formé, traiter les blessés en bandant les plaies, poses de garrot, attelles de fortune, administrer de la morphine. Oubliant l'enfer qui l'entoure, n'écoutant que son courage, il court sur la plage à l'encontre de ses blessés, voyant la mer remontée, et des hommes blessés dans l'eau, condamnés à être noyés,

Edward va effectuer des rotations pour en sauver plusieurs alliant une force morale et physique hors du commun. La seconde vague arrive à 7H00 dans un chaos total.

L'enfer se poursuit, il est interminable, s'affairant dans son devoir Edward est touché de plein fouet et s'écroule sur la plage.

Un autre Medic s'approche d'Edward et constate une grave blessure à l'estomac. Sa blessure est irréversible, et il est entrain de mourir lentement mais suffisamment conscient pour reconnaître son frère d'arme qui lui pose des bandages sur sa blessure et lui administre de la morphine pour soulager sa douleur, leurs regards se croisent et se disent au revoir et se quittent, c'est le dernier homme qu'Edward verra avant de mourir.

Cet homme s'appelle Charles Norman Shay, il est également dans le second bataillon, il n'oubliera jamais le dernier regard d'Edward pour lui, il sait qu'il est la dernière personne qu'Edward a vu avant de décéder.

MOROZEWICZ Shay Charles Norman

 

 

Charles Shay poursuivra la guerre au sein de la "Big Red One" où il sera de toutes les batailles, il sera fait prisonnier en Allemagne en mars 1945 et sera libéré un mois plus tard.

MOROZEWICZ Shay Charles Norman 1

Charles n'oubliera jamais Edward, tous les ans il revient sur cette terre de liberté qu'est la Normandie et se recueille sur sa tombe à chaque anniversaire du débarquement pour exprimer tout le respect qu'il doit à ce héros et la bravoure exceptionnelle qu'il a montré le 6 juin 1944, la Silver Star sera décernée à Edward pour son action dont il a payé l'ultime prix ce jour-là.

 


Le LCVP - Landing Craft Vehicle Personnel

LCVPLCVP 1 

Le Landing Craft, Vehicle, Personnel (LCVP) ou Higgins Boat, est un engin de débarquement américain massivement utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale.

Cet engin de débarquement (appelé aussi péniche) fut créé par Andrew Higgins (en) (1886-1952) dans son usine de La Nouvelle-Orléans. Ses formes de coque sont inspirées de celles des bateaux naviguant dans les marécages de la Louisiane.

Plus de 20 000 exemplaires furent construits par Higgins Industries (en) et les titulaires de licences.

Construit en contreplaqué marine (teck, pin d'Oregon) alors que sa couleur de peinture gris métallique fait croire à tort qu'il est en métal, le LCVP pouvait transporter 36 soldats, soit l’équivalent d’une section, et filer 9 nœuds (16,7 km/h) à pleine charge. Son fond n'est pas plat comme on le pense, mais en 'V' à l'avant et remontant à l'arrière afin que l'échouage m'empêche pas le bateau de repartir en arrière, même dans 50 cm d'eau. Les soldats embarquaient dans la péniche en descendant le long de filets déroulés contre la coque du transport de troupes où elle était accostée. Ils en débarquaient à terre par une rampe mobile, seule partie en métal et blindée de l'embarcation, qui s'abaissait à l'avant de l'engin. Cette porte avant basculante a été ajoutée en 1942 par les forces armées des États-Unis afin d'utiliser l'embarcation pour les débarquements.


SOURCES INFORMATIONSAad.archives.gov/aad - Bruno CADEVILLE - Fr.wikipedia.org
SOURCES PHOTOSGwendal - Findagrave.com - Bruno CADEVILLE - Tapinto.net
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud