James R. SARCHET

 

sarchet james
NUMERO DE SERVICEO-735671 
AGE  ans
DATE DE NAISSANCE 
ETATCambridge, OHIO 
FAMILLE 
GRADE1st Lieutenant
FONCTIONPilot
PROFESSION AVANT INCORPORATION OH
DATE D'INCORPORATION 
 SQUADRON412th Bomb Squadron
 GROUP95th Bomb Group
ARMY8th US Air Force
DATE DU DECES10 Juillet 1943sarchet james r tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESSaint Didier des Bois
Voir carte du Crasch
DONNEE DE PLAN

B 17 Fortress - Type F-85 BO s/n 42-30105 QW-R Carré B
"Slightly Dangerous"

b17

Macr: 4902

Mission: Le Bourget (93)

Décollage à  6h00 station 119 Horham, Suffolk UK

Shot by the hunt at 08:15 - Engines 3 and 4 on fire

Partially evacuated plane - explodes in flight and falls on the village

 
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
 B717
DECORATION

Purple Heart

World War II Victory Medal

Photo FDLM

victory medal

 

usaf 8air force 95bg 412bs
HISTOIRE
 sarchet tombe 1 sarchet tombe

Tout commence comme un jour de fête puisque c'est le jour de la distribution des prix pour les élèves de la classe unique de Mme Gabrielle Caron, institutrice à Saint Didier des Bois.

Tout à coup, dans un infernal vrombissement, une vague de 27 bombardiers de type B17 F (forteresses volantes) du 95th Bomb Group approche et survole notre village.

Cette flotte avait initialement pour mission le bombardement d'entrepôts du Bourget et de son aéroport, en région parisienne. N'ayant pu opérer à cause des nuages trop bas qui auraient rendu l'opération hasardeuse, elle avait fait demi-tour et rejoignait sa base en Angleterre, suivant la ligne des aéroports secondaires d'Evreux et Rouen.

A l'approche de Saint Didier des Bois les avions essuient des tirs de DCA dont une batterie est basée à Montaure.

La formation vole à 7 600 m d'altitude avec , à sa tête, le "Slightly Dangerous", nom du B17 immatriculé 230705, lorsqu'elle est attaquée par les chasseurs de la Luftwaffe.

Volant à cette époque sans escorte, les formations de B17 qui possèdent un puissant armement de défense s'attendent constamment à ce genre d'attaques surprises.

Le copilote Mac Cowen, dans l'avion de tête, voit arriver sept à huit chasseurs Messerschmitt de type ME109 (aussi appelés Bf 109) qui ouvrent le feu sur son appareil.



Celui-ci est touché sur deux de ses moteurs qui prennent feu. Il se trouve immédiatement en difficulté, perd rapidement de l'altitude et de la vitesse. Le crash est inévitable car l'avion est en train de se désintégrer sous les vibrations puis sous les explosions. Des habitants de La Haye-Malherbe voit des parachutes s'ouvrir, d'autres se mettre en torche.

Une pluie de matières incandescentes s'abat sur notre village tandis qu'un énorme morceau de fuselage tombe non loin du monument aux morts. Dans la chute de l'avion, une mitrailleuse de fort calibre se détache de la carlingue et traverse en tombant la toiture d'une maison de la rue de la Baronnerie.



Des corps atrocement mutilés sont retrouvés ça et là. A l'intérieur de la queue de l'avion, un jeune mitrailleur de dix-huit ans a perdu la vie comme 5 autres des 10 hommes qui composaient l'équipage de ce bombardier. L'un est tombé de l'appareil et s'est écrasé dans le jardin de M. Meslin ; le pilote, quant à lui, est trouvé carbonisé aux commandes du B17 dont une grosse partie est tombée dans le vallon situé derrière la rue de la Baronnerie.



Par miracle, les bombes contenues à l'intérieur de l'appareil n'ont pas explosé. Cet avion qui, comme les autres bombardiers de la mission, se dirigeait vers un objectif en contenait en effet plusieurs tonnes. Une explosion de la cargaison lors du crash aurait provoqué un véritable carnage.

Tout Saint Didier a assisté au drame, cependant, rares sont ceux qui ont vu des parachutes s'ouvrir lors de la chute de l'appareil. Ces rescapés du drame sont MM. Hardink et Ruska ainsi que deux autres membres de l'équipage. Le premier sera pris en charge par Adonat Mercier et Fernand Prévost, garagiste à St Didier. Le second, retrouvé au pied d'un pommier en flammes dans le bas du chemin d'Argeronne, le sera par Germaine Diénis et sa soeur Andrée aidées par Albert Bécherel. Germaine fera disparaître le parachute en le jetant dans les flammes ce qui incitera les allemands qui ne retrouveront que des débris à penser que son utilisateur est mort brûlé.


Les deux autres survivants seront rapidement retrouvés par les soldats allemands, faute d'avoir pu être cachés par la population.

Hardink pourra rejoindre l'Espagne par un réseau de résistance.

Paul Ruska qui était radio dans le bombardier séjournera dans la maison Diénis mais, dénoncé au bout de 6 mois, il devra fuir.

Il reviendra rapidement à Saint Didier des Bois où il sera caché par Mme Mouchard. Un jeune résistant se chargera alors de le rapatrier vers l'Angleterre. La tentative échouera et Paul Ruska sera arrêté.

Accusé d'espionnage, il sera sauvé une seconde fois par Germaine Diénis qui aura la perspicacité d'aller déterrer les vêtements d'aviateur qu'elle avait cachés, prouvant ainsi l'identité de l'homme arrêté.

Cela permettra de donner à Paul Ruska le statut de prisonnier de guerre et lui évitera la déportation et une mort probable.

 

Une plaque commémorative était déjà fixée au coin de la rue du 11 novembre sur le mur d'une propriété, à l'endroit même où était tombé le plus gros morceau du fuselage arrière.


Equipage du B17
--

Equipage du B-17 Fortress - type F-85-BO - s/n 42-30105 QW*R

"Slightly Dangerous"

1st Lieutenant James R  SARCHET Pilote Décédé Cim Am Colleville-sur-Mer O-735671 - PH - Cambridge, OHIO
2nd Lieutenant Robert M McCOWEN CoPilote Evadé - Evasion par Pyrénées/Espagne/Gibraltar - Retour UK 13/01/1944 O-743055 - Né le 12/10/1918 - Waterloo, IOWA
2nd Lieutenant Donald S McMULLEN Navigateur Décédé Jefferson Mem Park. Pleasant Hills, Pennsylvania O-796564 - Glassport, PENNSYLVANIA
2nd Lieutenant Arthur F  PRICE Bombardier Décédé Cim Am Colleville-sur-Mer O-734737 - PH - Portland, OREGON
T/Sergeant Paul J RUSKA Mecanicien Prisonnier - Stalag 17B Braunau Gneikendorf
35380985 - Farmdale, OHIO
S/Sergeant Donald E HARDING

Radio

Mitrailleur

Evadé - Evasion par réseau Bourgogne via Pyrénées/Espagne/Gibraltar - Retour UK 05/10/1943 19077011 - Né le 30/11/1921 - Eureka, KANSAS
S/Sergeant Leonard A BUDNIK Mitrailleur Décédé Cim Am Colleville-sur-Mer 36257844 - PH - Milwaukee, WISCONSIN
S/Sergeant John A  LUTTRELL Mitrailleur Décédé Cim Am Colleville-sur-Mer 19126937 - PH - Boyce, LOUISIANA
T/Sergeant Jennings L LILLER Mitrailleur Prisonnier 13103680 - Baltimore, MARYLAND
S/Sergeant Edwin M HARMON Mitrailleur Décédé Columbia Cem. Adair Co, Kentucky 22 ans - Columbia, KENTUCKY
 b 17

SOURCE INFORMATION & PHOTOFrancecrashes39-45.net - Julie MARIN - www.saint-didier-des-bois.com - 95thbg.org - Frédéric LAVERNHE
PROGRAMMEURSClive, Frédéric & Renaud