Paul M. VELEZ

 

ii
NUMERO DE SERVICE32190683
AGE31 ans
DATE DE NAISSANCE1913 PORTO RICO
ETATNEW YORK
FAMILLESingle
GRADEPFC
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATIONPhotographeNY
DATE D'INCORPORATION12 novembre 1941 Camp Upton Yaphank NEW YORK
REGIMENT 12nd Infantry Regiment
DIVISION 4thInfantry Division
" Ivy Division"
DATE DU DECES9 juin 1944velez paul tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESAzeville (Manche)
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
G1021
DECORATION

Purple Heart

World War II Victory Medal 

Combat Infantryman Badge

Photo FDLM

victory medal

combat infantryman badge

 

 

us army div 4 12ri
HISTOIRE
--

div 4

4th INFANTRY DIVISION - IVY

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

1 Jun 1940  Days of Combat/Jour de Combat  299
   Casualties/Victimes 22 660

Entered Combat/Entré au combat

 
6 Jun 44 D-Day  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Walter E. Prosser (Jun 40 - Oct 40)
Maj. Gen. Lloyd R. Fredendall (Oct 40 - Jul 41)
Maj. Gen. Oscar W. Griswold (Aug 41 - Sep 41)
Maj. Gen. Harold R. Bull (Oct 41 - Nov 41)
Maj. Gen. Terry de la Mesa Allen (Dec 41 - Dec 41)
Maj. Gen. Fred C. Wallace (Jan 42 - Jun 42)
Maj. Gen. Raymond 0. Barton (Jul 42 - Dec 44)
Maj. Gen. Harold W. Blakeley (Dec 44 - Oct 45)

Campaigns/Campagnes

Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)
Northern France (25 Jul 44 - 14 Sep 44)
Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Ardennes-Alsace (16 Dec 44 - 25 Jan 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE


The 8th Infantry Regiment of the 4th Division was one of the first Allied units to hit the beaches at Normandy on D-day, 6 June 1944. Relieving the isolated 82nd Airborne Division at Ste. Mere Eglise, the 4th cleared the Cotentin peninsula and took part in the capture of Cherbourg, 25 June. After taking part in the fighting near Periers, 6-12 July,, the Division broke through the left flank of the German Seventh Army, helped stem the German drive toward Avranches, and by the end of August had moved to Paris, assisting the French in the liberation of their capital. The 4th then moved into Belgium through Houffalize to attack the Siegfried Line at Schnee Eifel, 14 September, and made several penetrations. Slow progress into Germany continued in October, and by 6 November the Division reached the Hurtgen Forest, where a severe engagement took place until early December. It then shifted to Luxembourg, only to meet the German winter offensive head-on, 16 December 1944. Although its lines were dented, it managed to hold the Germans at Dickweiler and Osweiler, and, counterattacking in January across the Sauer, overran German positions in Fouhren and Vianden. Halted at the Prum in February by heavy enemy resistance, the Division finally crossed 28 February near Olzheim, and raced on across the Kyll, 7 March. After a short rest, the 4th moved across the Rhine 29 March at Worms, attacked and secured Wurzburg and by 3 April had established a bridgehead across the Main at Ochsenfurt. Speeding southeast across Bavaria, the Division had reached Miesbach on the Isar, 2 May 1945, when it was relieved and placed on occupation duty.

CHRONIQUE DE DIVISION


Le 8e régiment d'infanterie de la 4e division fut l'une des premières unités alliées à débarquer sur les plages de Normandie le 6 juin 1944, jour du débarquement. Soulager la 82nd Airborne Division isolée de Ste. Mère Eglise, le 4e défricha la presqu'île du Cotentin et participa à la prise de Cherbourg le 25 juin. Après avoir pris part aux combats près de Periers, du 6 au 12 juillet, la Division a franchi le flanc gauche de la Septième armée allemande, aidé à endiguer la route allemande vers Avranches et, à la fin du mois d'août, s'est installée à Paris, aidant les Français. dans la libération de leur capitale. Le 4e s'est ensuite déplacé en Belgique par Houffalize pour attaquer la ligne Siegfried à Schnee Eifel, le 14 septembre, et a fait plusieurs pénétrations. Les progrès lents en Allemagne se sont poursuivis en octobre et, le 6 novembre, la division a atteint la forêt de Hurtgen, où un engagement sévère a eu lieu jusqu'au début du mois de décembre. Il s'est ensuite déplacé vers le Luxembourg, seulement pour affronter l'offensive allemande d'hiver, le 16 décembre 1944. Bien que ses lignes aient été bosselées, il a réussi à tenir les Allemands à Dickweiler et Osweiler et, contre-attaquant en janvier à travers la Sauer à Fouhren et Vianden. Arrêtée au Prum en février par une forte résistance ennemie, la Division a finalement franchi le 28 février près d'Olzheim et a couru à travers le Kyll, le 7 mars. Après un court repos, le 4 mars traversa le Rhin à Worms, attaqua et sécurisa Wurzburg le 29 mars et, le 3 avril, il établit une tête de pont sur le Main à Ochsenfurt. Accélérant le sud-est à travers la Bavière, la division avait atteint Miesbach sur l'Isar, le 2 mai 1945, quand elle fut relevée et placée en devoir d'occupation.
SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com
 

 

COMMANDING OFFICERS

 

21st Army Group 21groupe armeeGénéral Sir Bernard Law Montgomery
1st US Army1armyLieutenant Général Omar Bradley
VII CorpsMajor Général Lawton Collins
4th Infantry Division div 4Major Général Raymond O.Barton
Assistant : Brigadier général Théodore Roosevelt (+12.7.44)

 

4th INFANTRY DIVISION

An Infantry Division has when complete about 14 500 men and 1 440 vehicles : 3 Infantry Regiments with 3 battalions with 1000 men each.

An Field Artillery Regiment consists in 3 battalions which one will be assigned to an Infantry Regiment.

An engineer battalion, a military police battalion, signal company as well as the administrative, medical,maintenance and breakdown services.

Infantry Artillery Organic troops
8ri 1   8th Infantry Regiment
Commanding officer : Colonel James A. Van fleet
20th Field Artillery Battalion (155mm) 4th Reconnaissance Troop
12ri  12th Infantry Regiment
Commanding officer : Colonel Russell P.Reader Jr
1/12th - Lt Colonel Charles Jackson
2/12th - Lt Colonel Dominick Montelbano
3/12th - Lt Colonel Thaddeus R.Dublin
29th Field Artillery Battalion (105mm) 4th Engineer Combat Battalion
22ri  22th Infantry regiment
Commanding officer : Colonel Hervey A. Tribolet
42nd Field Artillery Battalion (105mm) 4th Medical Battalion
  44th Field Artillery Battalion (105mm) 4th Quartermaster Company
Troops attached to the 4th ID on June 6, 1944   4th Signal Company
377th AAA Battalion   704th Ordnance Light Maint. Company
899th Tank Battalion   4th Military Police Platoon
70th Tank Battalion   Headquarters, Special Troops
123rd Field Artillery Observation Battalion   4th Counter Intelligence Corps Detachment
B Battery, 980th FAB (155 guns)   4th Infantry Band
B Battery, 65th Armored FAB    
2nd Batt., 359th IR, 90th Infantry Division    
801st Tank battalion (Destroyer M-10)    
87th Chemical Battalion    
1106th Engineer Combat Group    
13th Field Artillery Observation Battalion    
746th Tank Battalion (Sherman Duplex Drive)    
4th INFANTRY DIVISION et son histoire
Photo FDLM

La 4th Infantry Division (à bord des bateaux Brixam, Dartmouth, Plymouth et Torquay) débarque vers 6h30 sur Utah Beach face à la Madeleine actuel Musée D'Utah Beach.

Grâce aux tirs de l'artillerie navale qui produisirent beaucoup de fumée, rendant la plage invisible pendant quelques minutes et au fort courant, elle débarqua 1800 mètres au sud, là où le musée d'Utah Beach se trouve aujourd'hui.

Malgré l'opposition ennemie, le mouvement pour gagner la terre se fait sans trop de pertes, seulement 197 tués contre plus de 1000 sur Omaha

L'objectif est de faire jonction à l'intérieur des terres avec les 2 divisions aéroportées, puis capturer Cherbourg à J + 8 c'et à dire le 14 Juin.

A la fin du jour J, le 12th Régiment est arrivé à gauche du 502th Parachute Infantry Régiment juste au sud de Beuzeville au Plain à 5 km d'Utah rencontrant pour la première fois le bocage.

Le débarquement à Utah est une réussite, 23.000 hommes sont à terre accompagnés de 1.700 véhicules pour la perte de 200 hommes.

Utah Beach

Dés le 7 Juin la 4éme division se trouve bloquée devant une ligne de défense allemande s'appuyant sur les puissantes batteries côtières d'Azeville et Crisbecq.

Cinq jours de combat sont nécessaires pour s'en emparer.

Une seconde ligne de résistance est alors établie par les allemands de Montebourg à Quinéville.

Le 14 Juin alors qu'il devait être dans Cherbourg, Le général Barton en est encore à 25 km.

Après la capture de Montebourg le 19 et Valognes le 20 juin, l'avance coordonnée menée par les 3 régiments de la 4th ne rencontre pratiquement pas de résistance.

C'est le 1er jour calme pour les hommes depuis le débarquement.

Parallèlement le 18 Juin la 9th Infantry Division atteint la côte ouest , coupant la presqu'ile du Cotentin et isolant les 709éme et 243éme Divisions d'infanterie allemande au Nord.

Utah Beach

L'attaque coordonnée sur Cherbourg est lancée le 22 Juin , les 9th, 79th et 4th D.I foncent vers le nord.

L'effort principal de la 4th s'effectue au centre avec le 12th Infantry Régiment qui s'assure le contrôle du secteur fortifié de Tourlaville avec l'appui de 12 P.47 Typhoon.

Ce n'est que le 27 juin au matin que cesseront les durs combats pour la prise du port de Cherbourg.

En 20 jours de combat le VIIème corps de Collins a perdu 22 000 hommes soit près du tiers de ses effectifs.

La conquête du Cotentin lui a donc couté 13 500 blessés, 5 700 disparus et 2 800 tués.

Les allemands de leur coté, ont perdu 50 000 hommes dont 39 000 prisonniers.

Destination Cherbourg

Après la prise de Cherbourg, Bradley commandant de la 1ére Armée US envoie les troupes de Collins sur la ligne de coupure Carentan - Portbail en vue de relancer son offensive vers Saint-Lô et Coutances.

C'est le début de la meurtrière "Bataille des haies"

Destination Cherbourg

Le 4 Juillet, la 4th Division attaque le long et à l'est de la route Périers - Carentan.

Devant une puissante opposition la progression est lente.

Les gains se font lentement, haie par haie, au prix de nombreux morts et blessés.

Le 15 Juillet alors qu'il se trouvait encore à sept kilomètres de Périers, le Général Barton reçut l'ordre de faire halte.

La 4th Division allait être relevée et envoyée en réserve en prévision de l'opération COBRA.

Elle avait perdu environ 2 300 hommes, dont 3 chefs de bataillons et neuf capitaines de compagnies.

A minuit le 15 Juillet la 4th passe sous le contrôle du VIII Corps.

Axe periers carentan

COBRA devait commencer le 18 Juillet, mais à cause du mauvais temps elle sera reportée au 24 puis repoussée au 25 Juillet.

Destination Cherbourg

L'opération est lancée à 9 heures, 150 000 hommes et 500 chars ont été massés, 1 500 B17 et B27 larguent 3300 tonnes de bombes sur leurs objectifs, une erreur de visée entraine des pertes au sein des troupes américaines (dont 10 tués et 27 blessés pour la 4th ID ) mais l'ennemi cède du terrain, le bataillon de tête de la 4th DI passe le CCB de la 3éme DB à travers la brèche pour atteindre l'ouest et le Sud Ouest de Marigny puis Notre Dame de Cenilly.

Destination Cherbourg

Dimanche 30 juillet 1944. J + 54

Au soir du 29, le front U.S suit exactement la courbe de la sienne jusqu'à Hambye sans toutefois être en possession de Gavray.

L'ennemi continue de se retirer tout en se défendant , l'objectif de la 4th D.I. est Villedieu les Poêles et qui sera libéré par les fantassins du 12th R.I.

evolution des combat au 30 juillet

SOURCE INFORMATION & PHOTOAad.archives.gov - Cyrille MARIE - Clive TIRLEMONT - Jean-Yves TURQUETIL
Livre: 21st Army Group (HEIMDAL)  - U.S Army Center of Military History
Utah Beach to Cherbourg - American D.DAY.org
Les Américains en Normandie . Eric Rondeau - La trouée de Normandie. Albert Pipet
DDay Overlord - Breakout and Pursuit. Martin Blumenson - Genealogycenter.info
PROGRAMMEURSClive, Frédéric & Renaud