George Sharpless DIETZ

 

ip
NUMERO DE SERVICEO-792815
AGE24 ans
DATE DE NAISSANCE24 Décembre 1919 Philadelphia, Comté de Philadelphia  , PENNSYLVANIA
ETATPENNSYLVANIA
FAMILLE

Parents : Oscar William & Ruth Flick Ricketts DIETZ

Siblings : Oscar William

GRADE2nd Lieutenant
FONCTIONPilote
PROFESSION AVANT INCORPORATION NE
DATE D'INCORPORATION8 Janvier 1942  Baltimore MARYLAND
 SQUADRON352nd Figther Squadron
 GROUP353rd Figther Group
ARMY8th  US Air Force
DATE DU DECES23 Septembre 1943ip
STATUTKIA
LIEU DU DECESCarentoir 56( Morbihan)
Lieu dit Couëtu
DONNEE DE PLANP 47 Thunderbolt - Type D-2-RE- s/n 42-7995 Codé SX-X.
« Scoby Bill »
P 47N Thunderbolt
MACR 757

Mission: Escorte sur Rennes ( 35 )

Décollage station157 Raydon, Suffolk UK

A noter que le MACR situe le crash vers Nort-sur-Erdre (44)

Abattu par chasseur Focke Wulf 190 à 08h30

Revendiqué par le Fw Ernst Henning de la 1./JG2

CIMETIERE PROVISOIRE

CIMETIERE PROVISOIRE de -- N°--

blosville

Histoire des Cimetières Provisoires 

BlocRangTombe
---
CIMETIEREBRITTANY AMERICAN CEMETERY de St James (Montjoie St Martin)

Plan du Cimetière Américain de St James

TOMBE
BlocRangTombe
L119
DECORATION

Purple Heart

World War II Victory Medal 

Brevet de pilote

 

Photo FDLM

victory medal

combat infantryman badge

 

 

usaf 8air force 351BG 351BG
HISTOIRE

Georges S. Dietz est né en Pennsylvanie en 1919 et résidait à Baltimore, Maryland quand il s’est enrôlé dans l’armée de l’air comme cadet de l’aviation, le 8 Janvier 1942.

Il a fait quatre années de collège , a été employé comme dessinateur, il était célibataire.

Rapport de Mission concernant la perte du pilote: 2nd Lt. Georges Dietz, matricule n°O-792815 Tué en opération, 13ème mission.

Vu en dernier par le: -Le Major Glenn Ducan, le 1st Lt. Gordon Burlingame et le 1st Lt. William Streit.

Rapport disparition établi par le 1st Lt.Charles Wurtzler, assistant officier de renseignements, du 352th Squadron, le 23 Septembre 1943.

Longuement les bombardiers et le Lt. Dietz maintenait sa position.

J’ai repéré une paire de Fw 190 arrivant de ma gauche; un fit un demi-tonneau et descendit, l’autre vint devant nous.

Je tirais une salve sur lui et le touchait une fois.Le Lt. Dietz était encore avec moi lorsque nous sommes remontés à cause d’un Fw 190 qui se trouvait sur la queue du Lt. Burlingame, le n°2 de notre formation.Je l’abattis ( ce Fw ) et suivis ensuite le Major Ducan et le Lt. Burlingame.Je remarquais que le Lt. Dietz était encore avec moi alors;
Je le vis la dernière fois.

Le Major Glenn Ducan déclare:

Je menais le 353rd Group avec le 1st Lt. Gordon Burlingane comme ailier et le 1st Lt. William Streit comme meneur d’élément dont Dietz était le N° 4.
Dans la région de Nantes, j’ai vu 4 avions ennemis positionnés latéralement aux B-17, à la queue leu-leu pour les attaquer. J’effectuais un virage serré à gauche pour me retrouver derrière ces avions ennemis. A ce moment, je vis mes trois hommes derrière moi en bonne position de ligne. Le 7ème fonçais sur les 2 premiers Fw 190 signalant à une formation de charger les 2 derniers. J’étais alors à environ 900 m du Fw auquel je m’en prenais. Je regardais derrière et vis le Fw 190 de derrière en virage pour venir sur moi et mon ailier. Je vis mon n°2 virer vers ce Fw, couvert par le Lt. Dietz en position n°4. Ce fut mon dernier contact visuel avec mon n°4. Quand j’eus terminé d’attaquer mon Fw 190, je distinguais seulement 2 P-47 derrière moi. Un Fw 190 revenait de devant et se positionna derrière le P-47 sur ma gauche. J’ordonnais un « break » (dégagement), piquant en même temps sur le 190. Il doit m’avoir vu car il se retourna immédiatement et descendit vers le sol. A ce moment je ne vis aucun ennemis aux environs et ordonnais le ralliement par radio mais il y restait seulement 2 de mes coéquipiers.

Le 1st Lt. Gordon Burlingame déclare:
 
Je volais comme « wakkeford white n°2 » ( Wd = ralliement radio de jour pour la formation de 4 a/c de DUNCAN. Je vis le Lt. Dietz ( qui était W-W-n°4 ) pour la dernière fois sur la fin d’un virage à G, environ 15 miles au NNE de Nantes.

Le 1st Lt. William Streit déclare:
 
Le Lt. Dietz volait en position n°4 derrière moi qui était n°3. Nous avons escorté assez
La prochaine chose que je vis fut un Fw 190 arrivant sur moi. Je réussi à m’en débarrasser ( à le perdre) et repris la formation de mon « flight » (vol).
 

Position dernier contact visuel d’après shéma :

Entre Nort sur Erdre et Moisdon et Nantes, à peu près à mis chemin entre Nantes et Châteaubriant, entre le villages de Les Touches et Petit Mars. A 8h30.

Le P-47 du Lt. Dietz est revendiqué par le Fw. Ernest Henning de la 1./JG 2 à 9h38 entre la Gacilly et Ploërmel.

Témoignage recueillis par Pierre Mahé en Juillet 1996.

Lieu de chute de l’avion du Lt. Dietz au lieu dit « Couëtu » en Carentoir ( 56 )

Le 23 Septembre 1943, un P-47 effectua un atterrissage forcé au lieu dit « Couëtu » en Carentoir.

L’avion capota à l’atterrissage, le moteur se détache et roule dans le chant, le pilote est éjecté, décapité et une jambe coupé.

Les allemands arrivent et se comportent correctement.

Juste après la chute une personne prend le parachute et une autre la radio.


Sous la pression des allemands, le maire et M. l’abbé demande à la population de remettre le parachute et le poste radio.


Les allemands ramasseront tous les débris de l’avion.


Plus tard, M. Poirier retrouvera la plaque d’identité du Lt. Dietz, ainsi que le bracelet et les déposera à la mairie de Carentoir.


Témoins: M. Moueix et M. Poirier.

ip ip

SOURCE INFORMATION & PHOTOJean Francois PELLOUAIS - Clive TIRLEMONT - Findagrave.com
PROGRAMMEURSGarrett, Clive, Frédéric & Renaud
Partagez moi ...