Philip J REICHERT Jr

Photo
NUMERO DE SERVICEO-1180021 (32106965)
AGE31 ans
DATE DE NAISSANCE1913
ETATComté du Queens NEW YORK
FAMILLECélibataire
GRADE1st Lieutenant
FONCTIONObservateur
PROFESSION AVANT INCORPORATIONClerks, general officeNY
DATE D'INCORPORATION14 mars 1941 Jamaica NEW YORK
BATTALION908th Field Artillery Battalion
DIVISION83rd Infantry Division
DATE DU DECES10 aout 1944REICHERT philip tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESDinard/Pleurtuit
DONNEE DE PLAN

Mission: Reconnaissancce

Décollage: Chateau Malo  (Ile et Vilaine)

Abattu par la flak - S'écrase en territoire ami 

CIMETIEREBRITTANY AMERICAN CEMETERY de St James

Plan du Cimetière Américain de St James

TOMBE
BlocRangTombe
L1315
DECORATION
Purple Heart
 
Air Medal
Photo FDLM
 
Photo FDLM
 div 83   
HISTOIRE

Le 8 août 1944, le 3ème bataillon de la 8ème division d’infanterie US, sous commandement du Colonel Eyler, se trouvent encerclés à l’entrée du bourg de Pleurtuit, suite à une contre offensive Allemande.

Le 9 août, celui-ci manquant de plasma pour ses blessés, il est alors décidé de lui en faire parvenir par parachutage, par l’intermédiaire de deux Piper L4 (codé 38) du groupe d’observation du 56th Field Artillery Bataillon.

Dix-neuf heures trente, début du barrage d’artillerie, les compagnies F et G du deuxième bataillon se préparent, la G sur la droite, la F sur la gauche.

Piper L4

 

Les Piper arrivent au-dessus de la zone d’encerclement avec dix minutes d’avance sur l’horaire, ils larguent à quelques mètres du sol sans problème les conteneurs médicaux. Mais une fois l’effet de surprise passé, les Allemands se ressaisissent. Les deux avions en essayant de rejoindre les lignes américaines et zigzaguant pour éviter les tirs allemands se percutent et tombent au lieu dit "les Fourneaux" à quelques dizaines de mètres du nouveau rond-point de l’ancien passage à niveau. Les Allemands ouvrent un feu dense sur les carcasses empêchant l’approche de tout secours aux pilotes et observateurs. Les 1st lieutenants Gibb Charles, et Schmidt Earl, Fanders Gordon et Roberts Rufus du 56ème bataillon d’artillerie sont tués dans cette action.

(Les quatre hommes seront inhumés le 14 août à 12h30 au cimetière de Saint James).

Un Piper du 908ème bataillon d'artillerie est envoyé pour repérer les départs des tirs de l'artillerie ennemie, il est mortellement touché par des tirs antiaériens allemands, il s'écrase à onze heures trente à Trébéfour en tuant les 1st Lt Goettke et Reichert.

Le 10 août, en début d'après midi à 14 heures, le Piper L-4, piloté par le 1st Lt. Everett Whitfield Andrews et son observateur, le 1st Lt. Robert Lee Ravey est touché par des tirs d'obus.

Leur Piper était en mission sur la batterie de la Richardais qui pilonnais les troupes US engagés sur la Balue et Saint Servant, touché il tente de rejoindre le terrain de son unité de l'autre côté de la Rance du côté de Château Malo. Un second Piper de la même unité revenais d'une mission de liaison avec le Général Montague et Macon au château de Carheil, celui-ci c'est porté au secours de son collègue et a la suite d'un problème de radio, les deux appareils se sont approchés trop près l'un de l'autre pour communiquer par signes. Les deux appareils se sont accrochés, l'un est tombé dans l'estuaire tandis que l'autre a pu rejoindre malgré les dégâts son unité. Leurs corps seront retrouvés un peu plus tard à bord de leur avion tombé dans l'estuaire.

Toujours ce 10 août, deux Piper de reconnaissance sont envoyés au dessus des lignes ennemies pour repérer les positions des batteries d’artilleries moyennes et lourdes qui pilonnent les unités américaines. Leurs missions remplies sur le chemin du retour les deux appareils sont touchés à quatorze heures par la DCA ennemie, sévèrement atteints, les équipages sont contraints de faire des atterrissages d'urgence à proximité du troisième bataillon encerclé. Les quatre aviateurs réussirent à rejoindre leur position dans le bataillon sous les tirs allemands, sain et sauf. Il semblerait qu'ils appartiennent au 965th Fa Bn qui dans un bref rapport de ce jour indique deux L4 perdus et sans pertes humaines.


Stèle commémorative à Pleurtuit

stele pleurtuitstele pleurtuit 1


SOURCES INFORMATIONSAad.archives.gov - Francecrashes39-45.net
SOURCES PHOTOSFindagrave.com
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud