Durwood Chestlee SETTLES

 

settles durwood c
NUMERO DE SERVICE1323867
AGE28 ans
DATE DE NAISSANCE1916 Greensboro, NORTH CAROLINA
ETATComté d'Augusta VIRGINIA
FAMILLE

Marié: Neva Bassist 

Enfants: Durwood Chestice II, Steven Martin

Parents:  George Clark & Clovis Hurd SETTLES LUSK

GRADESecond Lieutenant
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATIONOuvrier dans textileVA
DATE D'INCORPORATION14 mars 1942 Camp Lee VIRGINIA
REGIMENT116th Infantry Regiment
DIVISION29th Infantry Division
DATE DU DECES14 septembre 1944settles durwood c tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESFort de Montbarey, Battle for Brest, FINISTÈRE
CIMETIERE PROVISOIRE

Cimetière Provisoire de St James N°3578

st james

Histoire des Cimetières Provisoires
CIMETIERE BRITTANY AMERICAN CEMETERY de St James

Plan du Cimetière Américain de St James

BlocRangTombe
O48
DECORATION
Silver StarPhoto FDLM
Bronze StarPhoto FDLM
Purple HeartPhoto FDLM
Good Conduct MedalGood Medal Conduite
European African Middle Eastern Campaing MedalEAMECampaign
American Campaign Medalamerican campaign medal
World War II Victory Medalvictory medal
Combat Infantryman Badgecombat infantryman badge
 

 

us army div 29 116ri 116th Infantry coa
 
settles durwood c memorial brest
settles durwood c presse settles durwood c presse1

The Washington Post

Neva Settles Warnock

Secrétaire exécutif

Neva Settles Warnock, 83 ans, ancien résident d'Arlington qui a travaillé comme secrétaire exécutive pour les organismes gouvernementaux, est mort de complications d'un AVC le 25 mars 2004 à Powhattan Nursing Home à Falls Church.

Mme Warnock a travaillé pour le directeur de la gestion des terres du US Park Service pendant environ cinq ans jusqu'au début des années 1970 et pour le juge en chef du droit administratif de la Commission fédérale d'examen de la sécurité et de la santé des mines du milieu des années 1970 à 1985.

Elle est née à Teaneck, dans le New Jersey, et a grandi dans la vallée de Shenandoah en Virginie. Après avoir travaillé pour le bureau d'expédition de Chesapeake & Western Railroad Co. à Harrisonburg, Virginie, elle a déménagé à Washington et a travaillé comme commis au bureau du personnel du département de guerre.

Elle était responsable du trafic de transport au Département de la Marine au milieu des années 1940 et assistante administrative à la National Science Foundation en 1967. Son premier mari, Durwood C. Settles, a été tué alors qu'il servait dans l'armée en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Son mariage avec Archibald Warnock s'est terminé en divorce.

Les survivants comprennent un fils de son premier mariage, Durwood Settles of Arlington; quatre enfants de son deuxième mariage, Archibald Warnock de Crownsville, John Warnock de Herndon, Neva Warnock de Plano, Tex., et Sesi Miller d'Arlington; une soeur, Dorothy Higgs de Frederick; et cinq petits-enfants.

Histoire du Fort de Montbarey

Ce fort, né de la volonté du roi Louis XVI de faire de Brest une place forte imprenable était le plus important maillon de la défense ouest de la ville (prévu pour 500 à 600 soldats).

Ce fort fut utilisé par les Allemands de 1940 à 1944. Le fort reçoit notamment plusieurs centaines de républicains espagnols contraints de réaliser une partie des travaux de construction de la base sous-marine de Brest. Dans les derniers jours de la bataille de Brest, les Allemands y installèrent un bataillon de parachutistes. Ce fut après de nombreux assauts et l'usage intensif de chars lance-flammes de type Churchill que la garnison se rendit le 16 septembre 1944. Reconstruit après la Seconde Guerre mondiale, le Fort Montbarey a abrité, pendant la guerre froide, le centre de commandement de la DCA (Défense Contre Avions) "marine" du port de Brest et a alors reçu dans sa cour deux gros bunkers. Il portait également à l'époque un radar de veille "air" lointaine. Ces installations furent désaffectées à la fin des années 1960.

En 1984, il fut mis à disposition par la Marine nationale pour en faire un musée sur l'histoire du Finistère pendant la Seconde Guerre mondiale, résistance et déportation. L'association "Mémorial des Finistériens" anime les lieux. Une exposition sur "Brest en ruines" y est également présentée. On peut y voir notamment un "wagon de la mort" ayant servi à la déportation[citation nécessaire] et de nombreux véhicules américains et pièces de DCA (Défense Contre l'Aviation) ainsi qu'un char anglais Churchill. Le musée gère aussi plus de 10 000 dossiers et documents de résistants, militaires et victimes de la Seconde guerre mondiale. Leurs noms sont présentés dans une crypte du souvenir au centre du fort.

Ce dernier accueille chaque année plus de 10 000 visiteurs.


SOURCES INFORMATIONS & PHOTOSAbmc.gov - Honorstates.org - Findagrave.com - American WW2 Memorial- Brest - Durwood C. Settles, Ancestry.com - Lonesentry.com - Wvculture.org - West Virginia Memory Project - Veterans Databasel - The Washington Post  - Jean-François PELLOUAIS
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud