Alexander F DOMINGUEZ

 

Photo Fdlm
NUMERO DE SERVICE39018036
AGE26 ans
DATE DE NAISSANCE1918 CALIFORNIE
ETATComté de Los Angeles CALIFORNIA
FAMILLECélibataire
GRADEPVT
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATIONMagasinierCA
DATE D'INCORPORATION29 janvier 1942 Fort Mac Arthur - San Pedro CALIFORNIA
COMPAGNIECompany A
REGIMENT116th Infantry Regiment
DIVISION29th Infantry Division
"Blue and Gray"
"29th Let s go!"
DATE DU DECES6 juin 1944davidson raymond tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESDog Green - Omaha beach face WN 71 et WN 72
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
Mur des Disparus
DECORATION
Purple HeartPhoto FDLM
Bronze Star MedalPhoto FDLM
us armydiv 29116ri
 

Ce soldat est le Private Alexander F Dominguez. Originaire de Los Angeles en Californie, Alexander est né en 1918.

A l’âge de 24 ans et après avoir travaillé dans une entreprise comme magasinier il décida de s’engager le 29 Janvier 1942 au sein de l’armée. Il servira sous le matricule 39018036. Il sera tué au combat et porté disparu sur Omaha Beach le 6 Juin 1944 en servant dans le 1st Battalion – Company A – 116th Infantry Regiment – 29th Infantry Division.

fort dix
Fort Dix - New Jersey

Après quelques mois d’entrainements aux Etats-Unis, il sera d’abord assigné à à la Company C- 81st Reconnaissance Battalion – 1st Armored Division. En Mars 1942, la division rejoindra Fort Dix dans le New-Jersey. La division quitta les Etats-Unis et rejoindra l’Ecosse où ils arrivèrent en Mai et Juin 1942. Les mois qui suivirent étaient toujours dédiés aux entrainements qui devenaient de plus en plus intense tant psychologiquement que physiquement.

La 29th Infantry Division arriva en Écosse le 3 octobre 1942. Leur séjour en Écosse sera cependant bref, puisqu'ils quittent le pays et partent dans le sud de l'Angleterre peu de temps après. Au tout début de l’année 1943, Alexander Dominguez quitta la 1st Armored Division et sera tout d’abord incorporé au sein de la Company D du 116th Infantry Regiment de la 29th Infantry Division qui avait besoin de renfort.

La Blue & Gray commence alors ses entraînements dans l'objectif d'un débarquement sur les côtes françaises. Ceux-ci sont durs : une marche de 40 kilomètres plus une marche de 64 kilomètres chaque semaine, qui permettra de tester la forme physique des hommes de la division. Ceux qui ne sont pas aptes sont mutés.

Après des mois entrainement, la division était désormais prête à débarquer sur les côtes françaises. Entre temps, Alexander Dominguez avait rejoint le 1st Battallion de la Company A du 116th Infantry Regiment tristement connu comme étant le battalion dans lequel ont servi les Bedford Boys.

Lire ici :Histoire sur Bedford

omaha beach decoupage

Le soir du 5 Juin 1944, à Portland, Alexander ainsi que ses camarades de la 116th Infantry Division embarquèrent à bord de l'Empire Javelin. Commandé par le Capitaine McLean, ce navire transporte 1300 soldats presque tous d’origine de Bedford, ainsi que 18 embarcations de débarquement.

SS_Empire_Javelin
USS Empire Javelin

Les débarquements à Vierville devaient être précédés de bombardements aériens et navals, dans la demi-heure précédant l'heure H, destinés à amollir toutes les positions connues et à démoraliser les troupes Allemandes. Le jour J et l'heure H étaient fixés pour que les premières vagues d'assaut soient mises à terre à l'aube et avec une marée assez basse pour découvrir les obstacles sous-marins de la plage. Ce minutage était important. Il imposait aux premières vagues la traversée de 250 à 300m à découvert sur la plage, et il donnait 30 minutes aux sapeurs du Génie pour dégager des passages au milieu des obstacles avant l'arrivée de forces plus importantes et des renforts, à marée haute.

Le 6 juin, la mer était basse à 5h25, haute vers 10h30, le soleil se levait à 5h58 et l'heure H était fixée à 6h30.

diagramme des unite debarquees 06.06.1944

La Cie A/116 devait débarquer avec ses soutiens en chars et en génie face à Vierville-sur-Mer sur le secteur de Dog Green face au Wn71 et au Wn72. Leur objectif était de s'emparer de la descente de Vierville puis se regrouper au sud de Vierville avant de se diriger vers les objectifs à l'intérieur.

dominguez alexander LCA
Cette photo montre des LCA de la CieA/116 dans lequel doit se trouver Alexander Dominguez approchant en direction de Vierville.
Il est 6h00 du matin et il fait encore sombre, le soleil vient juste de se lever

 

A H + 6 minutes, les 5 LCA restant talonnèrent dans environ 1,50m d'eau, à environ 30 mètres de la première ligne d'obstacles. Quittant la péniche sur trois files, celle du milieu la première, les deux autres à droite et à gauche, les hommes ont subi un feu intense et précis d'armes automatiques. Le bon ordre a été rapidement rompu quand ils ont essayèt de plonger sous l'eau ou de se jeter de côté et rouler sous les vagues. Quatre obus de mortieront frappè directement un LCA qui s'est "désintégré". Les pertes se sont succédèes avant même d'arriver sur le sable et certains des survivants ont pensé qu'ils ne pouvaient pas continuer et sont revenus s'abriter dans l'eau pendant que d'autres se sont réfugié derrière les obstacles les plus proches. Les rescapés d'une péniche du flanc droit ont organisé une petite ligne de feu sur les premiers mètres de sable, complètement exposés au feu ennemi.

Très rapidement, tous les officiers de la compagnie, y compris le capitaine Taylor N. Fellers, furent tués et tous les sous-officiers tués ou blessés. Les hommes privés de chefs ont abandonné toute tentative de mouvement en avant et ont concentré leurs efforts à sauver les blessés dont beaucoup se noyaient dans la marée montante. Plus tard, quelques hommes ont pu atteindre le mur de front de mer en restant au bord de l'eau et en montant avec la marée. Quinze minutes après le débarquement, la Compagnie A a été hors d'action pour la journée.

La compagnie A/116 avait à peine tiré un coup de feu. A peu près certainement, elle n'a pas tué un seul Allemand. Elle devait remonter le vallon de Vierville et être en haut des falaises pour 7h30, mais à 7h30, une poignée de survivants était sur la plage ou dans l'eau, pratiquement sans armes. Elle avait perdue 80% de ses forces et tous ses cadres.

Son sacrifice n'a pourtant pas été vain.

Voici les récits de Georges Roach de la Compagnie A/116 qui se trouvaient dans le même LCA qu'Alexander Dominguez et qui servaient sous les ordres du Lieutnant Anderson. Georges Roach raconte qu'il a vu Alexander gravement blessé sur la plage :

"Quand nous avons heurté le sable, la rampe s'est abaissée, le Lieutenant Anderson a été le premier hors du bateau avec le Private Dominguez.

Dans les quelques secondes suivantes, j'étais dehors, et je vis que Dominguez était déjà touché, il était allongé dans l'eau et le sable. Il y avait 100 yard de plage dégagée devant nous. Ses blessures étaient graves."

Alexander Dominguez trouva la mort ce matin du 6 Juin 1944 sur Dog Green à l'âge de 26 ans.

Sur les 170 hommes de la Companie A débarqués, 91 ont été tués dans les premières minutes, 64 ont été blessés.

Sur les 170 hommes, 35 hommes venaient de Bedford en Virginie. Sur ces 35, 19 ont été tués dans la journée.

Avec la marée montante le corps d'Alexander Dominguez ne sera jamais retrouvé, son nom est désormais inscris sur le mur des portés disparus du Cimetière Américain de Colleville-sur-Mer.


SOURCES INFORMATIONSClive TIRLEMONT - Memoire1944.canalblog.com
SOURCES PHOTOSFrédéric LAVERNHE
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud