James SCANDARIATO

 

SCANDARIATO james
NUMERO DE SERVICE32107062
AGE28 ans
DATE DE NAISSANCE1916
ETATNew York, Brooklyn NEW YORK
FAMILLECélibataire
GRADEPrivate
FONCTIONInfantry
PROFESSION AVANT INCORPORATIONCommis aux stocksNY
DATE D'INCORPORATION4 mars 1941 Jamaica NEW YORK
COMPANYCompany B
REGIMENT36th Armored Infantry Regiment
DIVISION3rd Armored Division
DATE DU DECES9 aout 1944SCANDARIATO james.tombe
STATUTKIA
LIEU DU DECESMortain
CIMETIERE PROVISOIRE

CIMETIERE PROVISOIRE  de Gorron N°3527

goron

Histoire des Cimetières Provisoires

BlocRangTombe
D470
CIMETIERE BRITTANY AMERICAN CEMETERY de St James

Plan du Cimetière Américain de St James

BlocRangTombe
E165
DECORATION

Purple Heart with Oak Leaf Cluster

Good Conduct Medal

European African Middle Eastern Campaing Medal

World War II Victory Medal

ph olc

Good Medal Conduite

EAMECampaign

victory medal

 

usnr div arm 3 36air 36air flag
36th Armored Infantry Regiment
HISTOIRE
--

HISTOIRE DE LA 3 ARMORED DIVISION DU 6 AOUT AU 12 AOUT

 

Du 6 au 12 août 1944

La bataille de Mortain est très certainement un des hauts faits d’armes de la seconde guerre mais aussi un des plus méconnus. Le général Omar Nelson Bradley surnommera la 30th ID "le Roc de Mortain"

Récit d’après les archives américaines du 120th infantry régiment, référence « NND735017 »

Du 6 au 12 août 1944 le 120th infantry régiment participa à la plus dramatique mais cruciale bataille de la seconde guerre mondiale.

 

5 août

A 20h 24mn, ce jour, le 120th IR se déplace du voisinage de Tessy s/vire à Percy route qui mène à Mortain. Il a été rattaché au 120th régiment, une unité du 230th Field Artillery Bn, la Company « C » du 105th Engineer Bn, la Company « A » du 823th Tank Destroyer, et un peloton de reconnaissance .

 

6 août

Arrivé à Mortain dans la soirée du 6 le colonel Hammond . D . Birks ( Cdt du 120th ) s’entend dire par le responsable du 18th IR (1st division) que tout était calme, même les hôtels de la ville étaient ouverts. Le 120th d’infantry était venu pour relever le 18th d’infantry et comme le secteur semblait tranquille, il avait été décidé de faire la relève à la lumière du jour. Mortain se situait dans une vallée à la base d’une colline. La colline (Hill 314 ) se situait immédiatement à l’Est et au Nord- Est de la ville. Le colonel Birks fut informé que cette colline était stratégique et le colonel Smith du 18th d’infantry lui indiqua que cette colline devait être tenue coûte que coûte. Les restes du 230th Field Artillery Bn passèrent à Téssy /vire à 1h30mn puis furent rassemblés à 10h prés de Mortain parcourant environ 46 miles et fermant ainsi le secteur. C’était au 2nd battalion et à la Company « K » du 3rd battalion du Lieutenant colonel Eads .G .Hardaway qu’avait été donné le commandement de Mortain Est. Son poste de commandement (CP) se situait dans un hôtel de la ville (l’hôtel de la poste). Au Nord-Ouest de la ville une autre colline de grande importance (Hill 285) se situait à la «Roche Grise » à environ 2 miles. Durant la journée, on entendait les combats à proximité de cette colline. Le 3rd battalion moins la Company « K » était placé en réserve sur les hauteurs Ouest de Mortain dans les environs du CP du régiment .

La relève des positions du 18th d’infantry avait été faite durant la journée. Le Lt colonel Hardaway estimait que l’ennemi était en force au Nord Est de Mortain et que le danger viendrait de cette direction. Le colonel Birks fait installer des barrages routiers sur toutes les routes menant à Mortain. Deux pelotons de Destructeurs de chars défendaient la route principale à L’abbaye Blanche au Nord de la ville tandis qu’un autre peloton était placé en réserve dans Mortain.

 

3rd Battalion

Le 6 Août à 15h45mn, le 3rd battalion moins la Company « K » était positionné à Barenton pour soulager la Task Force X qui était constituée d’une Company d’infantry et d’une Company blindée. La Task Force X avait pris la ville mais avait des difficultés à la tenir. A 22h la colonne se déplaçait , mais elle fut attaquée par 9 FW 190 armés de rockets. Quatre camions (GMC) furent touchés et firent 53 victimes dont 5 tués. Le battalion se dirigea vers le Sud-Est soit environ 16 miles. Les pelotons I et R du régiment suivaient la marche derrière les troupes de reconnaissances, une fois arrivés en vue de Barenton les pelotons rejoignirent le régiment. A ce moment précis, il était devenu évident que la Task Force X avait été mise hors de la ville et qu’il était impossible de la reprendre avant la nuit. La Company « L » était en position sur le coté Nord de la ville de Barenton tandis que la Company « I » occupait une position à droite. Le 7 Août à 0h30mn du matin, un peloton de la Company « I » et un peloton de la Company « L » avançaient sur Barenton. La Company « L » coupait la route au Nord de la ville tandis que la Company « I » accomplissait une mission similaire au Sud de la ville. Les combats intenses continuaient jusqu’au petit jour. Malgré l’obscurité les pertes ennemies étaient sévères bien que nos propres pertes étaient importantes. La ville fut prise tôt le matin par deux Company de fusiliers. La jonction se fit avec la Task Force X et le battalion établissait des barrages routiers autour de la ville. Durant les combats la Task Force X avait été réduite à une petite Company et quelques tanks, tandis que 24h plus tard les forces ennemies étaient réduites à une petite section. Au matin du 8 Août une ambulance chargée de blessés était envoyée de Barenton à Mortain, sur son l’itinéraire l’ambulance fut stoppée par les allemands. Ceux-ci remettaient deux de leurs blessés à l’ambulance et la renvoya à Barenton. Le personnel du quartier général, les cuisiniers ainsi que les hommes chargés du transport des munitions creusèrent des trous pour protéger les arrières du 3rd battalion. Le lendemain 9 août les blindés du combat command « B » de la 3rd armored division étaient aperçus sur les arrières du battalion. Le battalion fut rattaché au combat command « B » car il attendait de celui-ci du ravitaillement. Les barrages routiers purent être renforcés et le Sud de Barenton conquit. Le 9 Août le 3rd battalion s’était emparé des hauteurs à 3 miles au Sud de Barenton ce qui fournissait pour la 3rd armored division un excellent plongeoir. Le (CP ) du battalion était envoyé à deux miles au Sud de la ville. Il fut rassemblé afin de préparer une attaque, mais tard dans l’après midi, les plans furent changés, les ordres furent de couper les routes à l’Ouest et au Sud- Ouest de Barenton. L’attaque de nuit fut exécutée avec des pertes très légères par la Company « L » et l’ennemi dut reculer ce qui permit de renforcer les barrages routiers. Durant les combats l’ennemi perdit un blindé. Le 10 Août au matin les ordres furent de prendre les hauteurs Est et Sud pour protéger le flanc droit de la 3rd Armored Division mais un contre ordre annula le précédent avant que celui-ci ne soit exécuté. A présent les ordres furent d’attaquer au Nord et à l’Ouest de Barenton. Les hauteurs, qui étaient l’objectif, furent atteintes en une heure, aussitôt les ordres furent d’attaquer avec une préparation d’artillerie plus loin vers l’Ouest au Sud de Mortain. Avant l’exécution de cet ordre, le battalion fut soulagé de cette mission et envoyé au Sud – Est de Barenton. Une ligne de défense était établie, des patrouilles étaient organisées et des barrages routiers établis. La mission originale qui était de protéger le flanc de la 3rd Armored Division était finalement exécutée lorsque l’obscurité fut tombée. Pendant 48 heures la position du CP du battalion ne changea pas, cependant les troupes ennemies attaquèrent dans un cercle autour du CP. L’artillerie ennemie était très intense un coup direct sur un camion de munitions mit le feu au véhicule, mais l’action rapide des hommes à décharger les munitions empêcha une explosion meurtrière. Le 13 août le 3rd battalion moins la Company « K » rejoignit le régiment (120th) et apprit les événements de la colline « 314 » à Mortain durant la semaine passée.

 

SOURCE INFORMATION & PHOTOAad.archives.gov - Abmc.gov - Honorstates.org - Dday-overlord.com - JF PELLOUAIS
PROGRAMMEURSFrédéric & Renaud