Sanford Melvin FRANK

 

ii

Source :   Thomas Clark
 
NUMERO DE SERVICEO-374614
AGE30 ans
DATE DE NAISSANCE

15 août 1913 Comté de Billings, NORTH DAKOTA

ÉTAT D’ENRÔLEMENT OREGON
FAMILLE

Epouse :  Gertrude M Schwartz

Fille : La Rae 

Parents: John A & Ida FRANK (née en Allemagne)

GRADECapitaine
FONCTIONCommandant de la  Company C
PROFESSION AVANT INCORPORATIONChargé d'expiditions à la manufacture de papier (Paper Factory) du département de la guerre à PortlandNE
DATE D'INCORPORATIONPortland, OREGON
COMPANYCompany C
BATTALION1st Battaillon
REGIMENT SQUADRON507th Parachute Infantry Regiment
DIVISION GROUP82nd Airbone Division
DATE DU DECES12 juin 1944

frank sanford m tombe

Source :   Sharon Farnsworth
 
STATUTKIA
LIEU DU DECESLa Fière
DONNEE DE PLAN

frank sanford m tombe

Source : 

 CIMETIERE PROVISOIRE

CIMETIERE PROVISOIRE de Blosville N°3508

blosville

Histoire des Cimetières Provisoires 

BlocRangTombe
D0480
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
E1635
DECORATION

Purple Heart

American Defense Service Medal

European Theater Medal with one bronze arrowhead.

World War II Victory Medal

Brevet Parachutiste

 

 

Photo FDLM

american campaign medal

EAMECampaign

victory medal

combat infantryman badge

  

us army div 82 507pir 507pir patch
HISTOIRE

frank sanford m

Source :   Thomas Clark

Sanford Melvin FRANK habitait à Portland avec sa femme Gertrude et sa fille La Rae lorsqu’il a été incorporé.

Auparavant, il était chargé d’expéditions dans la manufacture de papier (Paper Factory) du département de la Guerre à Portland.

Il s’est engagé dans l’armée depuis Portland.

frank sanford m

Source :   Thomas Clark

frank sanford m

Source :   Thomas Clark
 

1st Lieutenant d’infanterie à Fort ORD (Californie) fin juillet 1941, c’est en compagnie commander (C Co) du 507ème PIR qu’il abordera le D-DAY.


En effet, le capitaine James F. RIECKEN en charge de la compagnie C du 507 PIR a été admis au 30th General Hospital le 30 avril 1944 à la suite d’un accident.

Le 6 mai 1944, le capitaine Sanford M FRANK le remplaçait à la tête de la compagnie, bien que le Cpt RIECKEN soit toujours officiellement maintenu à son poste de company commander.

Ce dernier sortira le 28 mai 1944 de l’hôpital mais logiquement, son état de santé ne lui permettra pas de participer au D-Day (il sera assigné à la Service compagnie mi-juin 1944 et retrouvera la respondabilité de la compagnie C en janvier 1945 lors de la bataille des Ardennes).


C’est donc le capitaine Sanford Melvin FRANK qui mènera la compagnie C du 507 PIR au combat.   

 

Le 6 juin à 2h44, le C47 Dakota numéro 43-15128 chalk #28 – serial 26, piloté par le Major John A. CRANDELL appartenant au 305ème Troop Carrier Squadron du 442 TCG décolle de la base de Fulbeck en Angleterre dans le cadre de la mission « Boston » et au sein d'une formation de 45 avions.
Le capitaine FRANK sera le premier des 16 parachutistes de son stick à sauter dans le ciel normand (du fait de son rang de capitaine) dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Il atterrit très probablement au nord-ouest de la drop zone « T » assignée au 507ème PIR puisque l’un des hommes de son stick – le Private John KATONA (#11 dans l’ordre des sauts) – sera abattu par les allemands peu après son parachutage à Hémevez à environ 10 km au nord-ouest de la DZ « T ».

On retrouve le capitaine FRANK lors de sa rencontre avec le Colonel George VAN MILLETT qui constituera avec les capitaines Cpt Allen TAYLOR, Cpt Paul SMITH (F Co), Cpt ALLYN (I Co) et donc le Cpt Frank, une force de 425 parachutistes à l’ouest d’Amfreville et combattra dans la bataille pour la prise des ponts de La Fière et de Chef-du-Pont.

Harcelés par les attaques incessantes de la 91ème division allemande qui entourait de toutes part ses parachutistes, le colonel MILLETT décide une retraite sur une position plus défendable à l’Est d’Amfreville et Gourbesville le 8 juin après le coucher du soleil.

 

frank sanford m

Source :   Thomas Clark
 
 

Lors de ce mouvement, une colonne unique de plusieurs centaines de parachutistes se faufilait entre les positions allemandes. Le capitaine Paul SMITH, en charge de la seconde moitié de cette colonne sera retardé en neutralisant 2 positions de MG 42.

Perdu et à la tête d’environ 150 paras et 90 prisonniers, il sera attendu par le capitaine Sanford FRANK qui avait remarqué son absence à l’arrière de la première moitié de la colonne.

Les capitaines SMITH et FRANK ne rejoindront jamais le colonel MILLET qui sera capturé par les allemands avec la première moitié de la colonne.
La colonne du capitaine Paul SMITH gagnera donc une position défensive sur le Merderet que le Lieutenant-Colonel MALONEY lui demandera de tenir pour soulager la pression sur le Lieutenant-Colonel TIMMES.

Un lieutenant-colonel d’un autre régiment (présent et rescapé de la colonne de MILLETT) les rejoindra en informant le Cpt P. Smith de l’arrivée imminente de forces importantes allemandes et imposera la retraite de tous les paras malgré les ordres de Maloney et les protestations du Cpt Smith.

Leur retraite les mènera sur la rive Est du Merderet où ils se reposeront et réorganiseront le régiment jusqu’au 12 juin, date de la mort du Capitaine Sanford M Frank.

Nous sommes dans l’attente de son rapport individuel de décès mais il est très probable que le Cpt Frank ait été l’une des victimes d’une attaque ennemie au mortier qui a touché les membres du 507ème PIR le 12 juin, lors du rassemblement et de la réorganisation du régiment.

frank sanford m tombe

Source :  Sharon Farnsworth

Il fut enterré au cimetière temporaire de Blosville à l’emplacement D – 04 – 080 avant de reposer définitivement en paix au cimetière de Colleville en partie E, allée 16, tombe 35.

Il laissera derrière lui sa femme Gertrude (29 ans) et sa fille La Rae, âgée de 5 ans, pour notre liberté. 

 

En son hommage

Tu n’as pas vécu pour voir
Tout ce que tu m’as donné
Ton rêve brillant d’espoir et d’amour
De Vie et de Liberté
Avec une multitude de braves soldats inconnus
Pour ta compagnie, tu vivras pour toujours
Ici, dans notre mémoire,

 

Sur le champ du sacrifice,
Les héros ont payé le prix
De jeunes hommes, qui sont morts pour les guerres de leurs aînés
Sont allés au Paradis,
Nous sommes tous une grande famille,
Et un jour, tu verras que nous pourrons vivre tous ensemble
Quand le Monde sera entièrement libéré

 

J’aurais aimé que tu vives pour voir,
Tout ce que tu m’as donné
Ton rêve brillant d’espoir et d’amour
De Vie et de Liberté
Nous sommes tous une grande famille,
Et un jour, tu verras que nous pourrons vivre tous ensemble
Quand le Monde sera entièrement libéré

 

(Traduction personnelle)

div 82

82nd AIRBORNE DIVISION - ALL AMERICAN

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

25 Mar 1942  Days of Combat/Jour de Combat  422
   Casualties/Victimes  9 073

Entered Combat/Entré au combat

 
9 Jul 1943 at Sicily  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Omar Bradley (Mar 42 - Jun 42)
Maj. Gen. Matthew B. Ridgway (Jun 42 - Aug 44)
Maj. Gen. James M. Gavin (Aug 44 - Mar 48)

Campaigns/Campagnes

Sicily (9 Jul - 17 Aug 43)
Naples-Foggia (9 Sep 43 - 21 Jan 44)
Rome-Arno (22 Jan 44 - 9 Sep 44)

Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)

Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Ardennes-Alsace (16 Dec 44 - 25 Jan 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

CARTE DE CAMPAGNE DU THÉÂTRE MÉDITERRANÉEN

CAMPAIGN MAP OF THE MEDITERRANEAN THEATER

mediterranean theater campaigns

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE


The 82d Airborne Division landed at Casablanca, 10 May 1943, and trained. Elements first saw combat in Sicily, when the 505th RCT and part of the 504th dropped behind enemy lines, 9-10 July 1943, at Gela. The remainder of the 504th RCT dropped, 11-12 July 1943, also near Gela, after running friendly naval and ground force fire. Scattered elements formed and fought as ground troops. The elements were flown back to Tunisia for reequipment and returned to Sicily to take off for drop landings on the Salerno beachhead. The 504th Parachute Infantry dropped, 13 September 1943, and the 505th the following night; the 325th landed by boat. These elements bolstered Salerno defenses and fought their way into Naples, 1 October 1943. After a period of occupation duty (and combat for some elements in the Volturno Valley and Anzio beachhead), the Division moved to Ireland, November 1943, and later to England, February 1944, for additional training. Moving in by glider and parachute, troops of the 82d dropped behind enemy lines in Normandy on D-day, 6 June 1944, before ground troops hit the beaches. Cutting off enemy reinforcements, the Division fought its way from Carentan to St. Sauveur-le-Vicomte, fighting 33 days without relief. Relieved on 8 July, it returned to England for refitting. On 17 September, it was dropped at Nijmegen, 50 miles behind enemy lines, and captured the Nijmegen bridge, 20 September, permitting relief of British paratroops by the British 2d Army. After heavy fighting in Holland, the Division was relieved 11 November and rested in France. It was returned to combat, 18 December 1944, to stem the von Rundstedt offensive, blunting the northern salient of the Bulge. It punched through the Siegfried Line in early February 1945, and crossed the Roer, 17 February. Training with new equipment in March, the Division returned to combat, 4 April, patrolling along the Rhine, securing the Koln area, later moving across the Elbe, 30 April, into the Mecklenburg Plain, where, 2 May 1945, the German 21st Army surrendered.

CHRONIQUE DE DIVISION


La 82ème division aéroportée a atterri à Casablanca le 10 mai 1943 et s'est entraînée. Les éléments ont d'abord été combattus en Sicile, lorsque le 505ème RCT et une partie du 504ème ont été largués derrière les lignes ennemies, du 9 au 10 juillet 1943, à Gela. Le reste de la 504ème RCT est tombé, du 11 au 12 juillet 1943, également près de Gela, après des tirs amicaux contre des forces navales et terrestres. Des éléments épars se sont formés et se sont battus en tant que troupes au sol. Les éléments ont été rapatriés en Tunisie pour le rééquipement et sont retournés en Sicile pour décoller pour atterrir sur la tête de pont de Salerne. Le 504th Infantry Parachute Infantry est tombé le 13 septembre 1943 et le 505ème le lendemain soir; la 325ème atterrit en bateau. Ces éléments ont renforcé les défenses de Salerno et se sont introduits à Naples, le 1er octobre 1943. Après une période d'occupation (et de combat pour certains éléments dans la vallée de Volturno et la tête de pont d'Anzio), la division s'est installée en Irlande en novembre 1943 , Février 1944, pour une formation supplémentaire. Se déplaçant en planeur et en parachute, les troupes du 82d tombèrent derrière les lignes ennemies en Normandie le 6 juin 1944, avant que les troupes terrestres ne frappent les plages. En coupant les renforts ennemis, la Division se fraya un chemin de Carentan à Saint-Sauveur-le-Vicomte, combattant 33 jours sans soulagement. Soulagé le 8 juillet, il est retourné en Angleterre pour y être réaménagé. Le 17 septembre, il a été largué à Nimègue, à 50 milles derrière les lignes ennemies, et a capturé le pont de Nimègue, le 20 septembre, permettant ainsi à la 2 e armée britannique de soulager les parachutistes britanniques. Après de violents combats en Hollande, la division est soulagée le 11 novembre et se repose en France. Il fut remis au combat le 18 décembre 1944 pour endiguer l’offensive de von Rundstedt, assourdissant le saillant septentrional des Ardennes. Il a percuté la ligne Siegfried au début de février 1945 et a traversé la Roer le 17 février. S'entraînant avec de nouveaux équipements en mars, la Division est revenue au combat le 4 avril, patrouillant le long du Rhin, sécurisant la région de Koln, traversant ensuite l'Elbe le 30 avril dans la plaine de Mecklenburg où, le 2 mai 1945 s'est rendu.

 

SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com

SOURCE INFORMATION & SOURCE PHOTO

Phil Nordyke (All Americans All the way, page 331),
Usairborne.be, Airborneinnormandy.com, Findagrave.com,  www.myheritage.com
Et avec l'aide personnelle de Martin K.A. MORGAN - Max de Lussac

PROGRAMMEURS Max, Henri, Garrett, Clive, Frédéric & Renaud
Partagez moi ...